Publicité
Publicité

Au mois d’avril aux Etats-Unis, le 12 du mois est appelé "Equal Pay Day", et c’est ce jour-là que les femmes comparent leur fiche de paye avec celles des hommes bien mieux payés. A l’époque où la sénatrice Hillary Rodham Clinton, était encore candidate du parti Démocrate, à la course vers la présidence en 2016, on constate que ces inégalités de salaires touchent tous les domaines, y compris chez les politiciennes. Le sexisme est omniprésent dans le monde du travail, un journal important américain de Los Angeles avait fait une enquête à ce sujet en supposant plusieurs théories, trois pour être précis, concernant le fait que les femmes soient moins bien payées que leur paire.

Publicité

D’après ce journal, les femmes choisissent des domaines dans lesquels les salaires sont peu élevés ou bien elles demandent moins d’argent que les hommes afin d’être embauchée et enfin la discrimination. Une étude faite par l’université américaine Cornell a démontré que la différence de paie ne peut pas être expliqués selon le lieu de #Travail. Aux USA, les femmes gagnent en moyenne 21% de moins que les hommes. Certains pensent qu’il ne s’agit absolument pas de sexisme. D’après eux, les femmes semblent être moins affirmées sur le plan professionnel, ce qui ne signifie pas qu'il n'y ait pas effectivement de discriminations. Ils persistent en déclarant que si les causes des écarts de #salaire sont par ailleurs si complexes que même des employeurs conscients du problème paient moins leurs employées.

Publicité

Les femmes et le stéréotype

Les femmes sont plus nombreuses à aller à l'université, et elles ont gagné en expérience professionnelle. Prenons l’exemple de Sheryl Sandberg, la directrice des opérations de Facebook, auteur du New York Best Seller « En Avant Toutes », ouvrage dans lequel elle parle des femmes dans le milieu de travail, du sexisme, des problèmes importants qu’elle a rencontrés, en tant que femme travaillant dans un domaine majoritairement dirigé par des hommes et surtout elle explique aux femmes comment s’affirmer au travail, s’imposer, ne pas avoir peur, connaitre sa valeur et ne pas avoir de l’exigé. « Ne jamais s’asseoir en bout de table ».

Elles sont aussi plus nombreuses à créer des entreprises, et à prendre la tête d'entreprises de toutes tailles. Les politiciens devraient supprimer tous les obstacles qui empêchent les femmes d'atteindre leur potentiel dans l'économie. Les femmes ont décidé de prendre les choses en main, et le système actuel fera disparaître les inégalités. Le vrai pouvoir est celui qui se prend. #stéréotype