Comme prévu, "Touche pas à mon poste" s'est refait une beauté. Nouveaux chroniqueurs, nouveaux décors, nouvelle rubriques, tout a été fait pour redonner un nouveau souffle à l'émission.

Pour faire oublier la dernière saison faite de polémiques, Cyril Hanouna a décidé de faire sa rentrée sur la chanson "nation" de Tibz qu'il a appelé "We are #TPMP". Le clip, sous un ton plutôt humoristique, mêlait tolérance et espoir.

Trois nouveaux autour de la table

Pour débuter l'émission dans l'ancien studio du "Grand journal", les spectateurs ont eu la surprise d'un live d'une chanteuse internationale, Rita Ora, venue pour mettre l'ambiance et frapper fort d'entrée.

Publicité
Publicité

Autour des tables, on retrouvait quelques chroniqueurs habituels : Jean-Luc Lemoine, Maxime Guéni, Isabelle Morini-Bosc, Jean-Michel Maire ou encore Agathe Auproux. Mais également des nouveaux : Pierre Ménès, Rachid Arhab et Dominique Farrugia.

Nouvelles chroniques et retour des canulars

Aux rayons des nouveautés, les spectateurs ont découvert Louis Morin, ancien journaliste du Petit Journal, qui présente "Les Chiffres de Monsieur Morin" qui consiste à trouver des chiffres spéciaux liés aux médias. #Camille Combal qui avait pour habitude de présenter le "poste de surveillance", remplace sa chronique par le 19h55, une sorte de parodie du JT de 20h, où le chroniqueur revient sur un ton humoristique sur plusieurs actualités du moment comme le transfert de Neymar notamment.

Publicité

Autres nouveautés, la séquence "Touche pas à mes TT" qui revient sur les tendances du réseau social Twitter ou encore la séquence Sans mensonges, sketch humoristique de Tom Villa.

Mais ce que beaucoup d'entre nous retiendra, c'est le retour des canulars. Greg Guillotin, célèbre Youtubeur, a pour mission de piéger les chroniqueurs. Et la première victime se nomme Benjamin Castaldi,qu'il a piéger en lui faisant croire qu'il était en charge de l'image de l'émission en incarnant un personnage odieux. Evidemment, la séquence est divisée en plusieurs épisodes afin de garder le suspens.

Sur le plan des audiances, la nouvelle formule de Touche pas à mon poste a été plutôt convaincante. Pour preuve, le premier numéro de l'année a attiré plus de 1,275 million de téléspectateurs, soit 6,7 % d'audience pour la première partie. La seconde a elle fait encore mieux en score puisque 1,347 million ont été devant TPMP, soit 5,5 % de PDA. #Cyril Hanouna