Ce matin aura été éprouvant pour la France, et surtout la DGSE. 4 terroristes préparaient un attentat sur le sol français. Dans la banlieue de Montpellier, plus précisément. Première mondiale : il y avait une femme parmi eux. Elle avait seize ans. Radicalisée, et ayant fait le djihad. Ces forcenés revenaient de Syrie suite à la défaite militaire de Daech sur le terrain du Moyen-Orient.

Nous sommes arrivés à une étape où l'Etat Islamique est fermement décidé à transférer le conflit Syrien et Irakien, ainsi que ses combattants, sur notre territoire pour frappeur au coeur de l'Europe. Sans l'extrême vigilance de la DGSE, l'aventure militaire de la France contre Daech se serait une fois encore transformée en bain de sang dans l'une de nos grandes villes. Ces jeunes, en garde à vue, avaient préparé des explosifs à base de TNT et étaient équipés de 70 grammes de TATP, 1 litre d'acétone et 1 litre d'acide sulfurique. Ces derniers devaient être utilisés pour un attentat de grande ampleur dans un lieu public. Ils sont actuellement en garde à vue d'une durée de 96 heures.

Georges FENECH et la commission anti-terroriste prévoient le retour de 1 200 djihadistes

Le député Georges FENECH, nous explique dans son rapport sur le #Terrorisme, que près de 1 200/1 250 djihadistes reviendraient sur le sol français, pour fuir les bombardements sur la Syrie et le Moyen-Orient en général. Si l'on compte 16 morts par djihadiste, cela reviendrait à 20 000 morts sur le territoire. Sachant que ces personnes sont des machines de guerre, elles ont survécu aux multiples bombardements et sont sur-entraînées.

En période d'élections, il n'est pas bon de parler de tout ça. Cela reviendrait à nuire à l'image des candidats. Aucun n'aborde le sujet. Le #PenelopeGate étant plus vendeur. Et surtout, l'homosexualité présumée de Macron. Pourtant, cela nous donne un aperçu clair de ce que ces djihadistes revenant de Syrie peuvent faire. Peu importe le candidat élu, la France devra subir de nombreux morts. Combien de 13 Novembre, combien de 14 Juillet avant de réelles mesures ?

Cette nouvelle arrestation serait-elle la partie visible de l'iceberg de Daech au coeur de la France ? #Montpellier politique #Daesh