Si vos projets se trouvent bousculés par cette #Grève, vous méritez de comprendre pourquoi votre vol a été annulé...nous allons donc vous expliquer les raisons du mécontentement du personnel de la compagnie Hop!, mais avant tout, voici une rapide présentation de cette compagnie aérienne.

Hop! ?

Hop! est une compagnie aérienne low cost, filiale du célèbre groupe Air France. Avec ses 600 vols quotidiens, la compagnie couvre le réseau aérien français mais aussi européen. Riposte voulue par Air France pour lutter contre les compagnies low cost, Hop! a été créée en 2013, et résulte de la fusion de 3 anciennes compagnies régionales d'Air France.

Publicité
Publicité

La compagnie promet une offre accessible et des tarifs sur mesure tout au long de l'année, pour attirer un maximum de clients. Une chose est pourtant certaine, elle promet aussi de gros problèmes de transport pour ce week-end du 14 juillet, très prisé par les vacanciers.

Pourquoi cette grève?

Si on peut en vouloir au syndicat des pilotes SNPL de choisir une date importante pour les vacanciers, il faut savoir qu'originellement, la grève était prévu la semaine du 03 au 08 Juillet. Mais dans le but de laisser plus de temps aux négociations qui avaient au départ, pris une bonne direction, celle-ci à été repoussée de quelques jours.

La raison officielle avancée dans le préavis de grève, par le syndicat des pilotes est " la rupture du dialogue social et le contournement des organisations syndicales ". C'est à dire ?

La validité des accords collectifs du groupe a expiré le 03 Juillet 2017.

Publicité

Le bureau des syndicats était prêt à discuter des conditions de prolongation de ces accords (en attendant la refonte complète d'un accord unique, un travail de longue haleine). Mais les dirigeants de la compagnie se sont vus accorder une dérogation, grâce à un arrêté ministériel, obtenu auprès de la DGAC, qui lui a été accordé contre l'avis des syndicats consultés. Ces derniers voient ce geste comme un passage en force de ce contrat social qui borne les conditions de travail des pilotes.

La principale revendication du syndicat réside dans le manque de moyens humains. Les pilotes sont en sous effectif et de ce fait épuisés. Ils souhaitent aussi une harmonisation entre les trois anciennes compagnies qui forment aujourd'hui HOP! Actuellement en contentieux afin de faire annuler l'arrêté ministériel, les salariés de la compagnie souhaitent avant tout avoir le droit de négocier leurs conditions de travail.

Comment vous organiser ?

Les salariés de compagnies aériennes sont tenus, par la loi, d'informer leur hiérarchie de leur participation ou non à une grève au minimum 48h avant le début du mouvement. Les perturbations seront donc connues au plus tard demain, mardi 11 juillet 2017. #vacances