Parrain de la nouvelle émission sur la chaîne l'équipe intitulée "l'équipe d'Estelle", Adil Rami en a profité pour donner son avis sur l'actualité footballistique du moment et notamment sur l'arrivée de #Neymar Jr au Paris Saint-Germain.

#OM-#PSG c'est LE classique en France. Giflé par Monaco (6-1) ce week-end au stade Louis-II et en proie à de grandes difficultés face aux grandes équipes du championnat depuis plus d'un an, Adil Rami [VIDEO] et Marseille ont quelques raisons suffisantes pour craindre l'équipe de la capitale, avec Neymar et Mbappé, dans deux mois. De plus, la défense actuelle ne donne guère satisfaction aux supporters phocéens.

Publicité
Publicité

Et le joueur le sait et a même glissé un petit avertissement à l'attaquant brésilien.

Rami : "On doit sévir"

Apparemment, Adil Rami n'a pas gardé de bons souvenirs de Neymar Jr, qu'il a déjà croisé plusieurs fois en Liga. En effet, le défenseur à donné sa préférence à Messi lorsqu'on lui a demandé de comparer les deux joueurs. Il va plus loin même en disant : "quand Messi est en face de toi, il va forcément chercher le décalage, trouver la passe juste. Neymar, lui, non." Il explique que si le Brésilien avait les moyens de mettre un crochet, un grand pont, il ne s'en privait pas : "Il nous humilait".

Du coup, le défenseur de l'Olympique de Marseille [VIDEO] a donné des conseils à l'ensemble des défenseurs de Ligue 1 : "Maintenant, c'est à nous, défenseur, de sévir". Une phrase choc qu'il a lâché dans un large sourire, précisant qu'il n'était pas un "méchant joueur".

Publicité

Mais il y a fort à parier que certains défenseurs écoutent attentivement les conseils de l'ancien Sévillan... en espérant que ça n'aille pas trop loin.

OM: Une revanche à prendre

Cette saison, le PSG et son trio de feu en attaque sera difficile à arrêter en Ligue 1. Quatre victoires en autant de rencontres, 14 buts inscrits, le club de la capitale débute l'année à plein régime. Et évidemment l'arrivée de Neymar Jr, déjà étincelant (3 buts, 3 passes décisives) et maintenant celle de Kylian Mbappé, n'arrangeront rien.

Les joueurs de Rudi Garcia, eux, réalisent un début de saison assez correct (sixième avec sept points). Mais c'est surtout un sentiment de revanche que les marseillais auront face à Paris. Défait (5-1) au Vélodrome la saison dernière, Adil Rami et l'OM veulent en tout cas y croire. Actuellement blessé (déchirure au grand pectoral droit), le joueur espère être de la partie le 21 octobre prochain pour jouer un mauvais tour au club de la capitale.