Ca y est, c'est signé ! Entre l'arrivée tant convoitée de Neymar au Paris Saint-Germain [VIDEO], qui le place comme le transfert le plus cher de l'histoire, ou encore les rumeurs de départ de l'international brésilien Coutinho vers le FC Barcelone pour le remplacer, le mercato bat son plein en cet été.

Arrivée de Boudebouz au Betis

Aujourd'hui, c'est à Ryad #Boudebouz de faire parler de lui. Désireux de quitter Montpellier et en négociations avancées depuis plusieurs temps avec le club espagnol, l'international algérien a enfin signé en Espagne, 2 jours après y être arrivé. En effet, un imprévu est venu retarder ce transfert qui devait s'effectuer en début de semaine.

Publicité
Publicité

En raison de complications administratives entre les deux clubs, l'officialisation de sa signature traînait donc, mais cela n'a pas empêché Boudebouz de passer sa visite médicale le mardi 8 août, et de signer le jour d'après. En tout cas, son arrivée semble déjà ravir les supporters du club de Betis Séville, qui l'ont accueilli lundi avec ferveur et enthousiasme.

Le milieu offensif vient de signer un contrat de 4 ans, jusqu'en juin 2021, pour un transfert au montant d'environ 7,5 millions d'euros (hors bonus). Espérons que l'algérien réalise une saison aussi prolifique que l'an passé avec Montpellier, où il avait inscrit 11 buts et délivré 9 passes décisives. Le club andalou espère quant à lui faire partie de la première moitié de tableau en Liga BBVA, objectif raté l'an dernier, avec une 15e place...

Publicité

Boudebouz: Ses remerciements à Montpellier

Après neuf années passées en #Ligue 1, que ce soit avec Sochaux, Bastia ou récemment Montpellier, club avec lequel il vient de passer ses deux dernières saisons, Ryad Boudebouz vient donc de signer au Betis Seville. Il avait alors joué 301 matchs dans le championnat de France, pour 45 buts et 50 offrandes : un bilan qui est donc tout à fait honorable. Il s'est notamment fait remarqué l'an passé, pendant sa saison avec le club héraultais, où l'algérien a brillé tout au long de l'année. Sur son compte Twiter, lors d'un long communiqué, il a d'ailleurs voulu remercier son dernier club, Montpellier, pour les deux ans magnifiques passés dans ce club, où il a "toujours tout donné". Il y remercie notamment l'ancien mythique président Louis Nicollin, décédé récemment [VIDEO], le staff, et bien évidemment ses anciens coéquipiers, à qui il souhaite "le meilleur". Nul doute que Boudebouz va manquer au MHSC, ainsi qu'à la Ligue 1 en général. Bonne route ! #Football