L'#OM version 2017-2018 veut jouer les premières places en Ligue 1. Pour ce faire, l'effectif de Rudy Garcia a déjà été largement renouvelé (Valère Germain est arrivé, tout comme Steve Mandanda ou encore Adil Rami). Mais Franck Mc Court ne compte pas se limiter à ces joueurs et tente toujours de convaincre un attaquant de classe internationale de rejoindre les rangs marseillais. Selon plusieurs sources, ce buteur était proche d'être Carlos Bacca, l'attaquant colombien du Milan A.C. L'ancien du FC Seville est en effet poussé vers la sortie par les Rossoneri, qui ne comptent plus sur lui après les arrivées massives enregistrées par le club lombard.

Publicité
Publicité

Si Carlos Bacca semblait d'accord pour rejoindre le Vélodrome et que tout était en place pour que la transaction aboutisse, un élément est venu changer la donne : une autre cible de l'OM a changé ses plans et souhaite quitter son club.

Et ce joueur, c'est Olivier Giroud [VIDEO]. Longtemps, le Français a clamé son envie de rester à #Arsenal, malgré le recrutement de son compatriote Alexandre Lacazette (53 millions d'euros, hors bonus) et la concurrence de joueurs comme Danny Welbeck ou encore Alexis Sanchez au poste. Mais la donne aurait changée, et la probabilité de ne pas jouer de nombreuses minutes durant la saison, surtout avant la Coupe du Monde en Russie, a certainement eu raison de la première intention de l'ancien montpelliérain.

Publicité

Rapidement mis au courant de la situation du buteur titulaire des Bleus, l'Olympique de Marseille a mis en attente le dossier Carlos Bacca pour reprendre les négociations avec Arsenal.

Le club français devra se montrer très convainquant car la concurrence est réelle sur le dossier, le buteur des Gunners étant très coté en Premier League. Des clubs anglais comme West Ham mais surtout Everton, orphelin de son attaquant fétiche Romelu Lukaku seraient bien placés sur le dossier. La voie est libre en ce qui concerne les pistes françaises, puisque selon les dernières informations de La Provence, l'OL ne tentera pas de recruter le joueur.

Publicité

Pas emballé à l'idée de perdre une arme de luxe sur le front de l'attaque, son entraîneur, Arsène Wenger, tente tout de même de raisonner son joueur : "#Giroud connaît la compétition. En tant que manager, je l’ai dans mon dos, désireux de jouer. Il se bat durement. J’aime la manière dont il répond à ce qui arrive. Il est concentré, déterminé et il l’a montré durant notre tournée."

Des paroles qui ne suffiront visiblement pas à faire en sorte que son ancien buteur titulaire reste à Arsenal...