Publicité
Publicité

C'est reparti ! La #Ligue 1 a repris ses droits depuis vendredi et les clubs locomotives du championnat français n'ont pas déçu lors de leur premier match. Si le #PSG s'est imposé deux buts à zéro contre le promu amiénois, l'OL et l'AS Monaco n'ont pas manqué leurs premiers pas non plus. Et en attendant les matchs de l'OM et du LOSC (entre autres), les clubs continuent à scruter le marché des transferts qui ne fermera ses portes qu'à la fin de ce mois d'août.

Nombreux pensaient qu'avec l'arrivée de Neymar [VIDEO], le #Mercato parisien se verrait sérieusement ralentis. En effet, les 222 millions d'euros dépensés pour faire venir la pépite brésilienne, pouvaient laisser penser qu'il serait difficile d'envisager d'autres recrues.

Publicité

Mais à en croire les propos d'Unai Emery, tout n'est pas encore figé, que ce soit au niveau des départs comme des arrivées.

Satisfait de la première victoire de ses troupes, malgré qu'il y ait « quelques joueurs qui ne sont pas à 100% », le coach espagnol en a profité pour lâcher quelques indices sur la suite du mercato francilien à nos confrères de Sport24. « L’ambition est d’être plus proche de gagner les titres, et la Ligue des champions en fait partie » a t-il déclaré. Et pour remplir ces objectifs, les dirigeants du club de la capitale ont encore de la suite dans les idées : « Le club continue à travailler, dans le sens des arrivées et des départs... Je parle tous les jours avec le président, on discute de qui peut signer. Il faut continuer à améliorer l'équipe. »

PSG: Vendre pour mieux acheter ?

Si le PSG veut se renforcer en achetant de nouveaux joueurs, le club va aussi devoir faire rentrer des liquidités.

Publicité

Comme nous le savons, ce n'est pas les moyens qui manquent aux dirigeants qataris. Mais l'épée de Damoclès que représente le Fair Play Financier ne leur permet pas de dépenser à tour de bras. Dans cette optique, on peut imaginer que des départs sont à l'étude, comme peuvent démontrer les dernières rumeurs autour de Blaise Matuidi, de Serge Aurier [VIDEO] ou encore de Grzegorz Krychowiak.

Côté arrivées, si l'attaque parisienne semble désormais bien armée, il reste quelques points faibles dans l'effectif. Pas réellement satisfait de ses gardiens de but, Emery ne serait pas contre le recrutement d'un joueur de classe mondiale à ce poste. Ses hésitations pour titulariser Alphonse Areola ou Kevin Trapp sont d'ailleurs là pour en témoigner. Des rumeurs courent autour d'un transfert de l'international slovène Jan Oblak, même s'il reste difficile de déloger le joueur, qui appartient à un club qui s'est vu être interdit de recrutement pour ce mercato estival.

Le poste de milieu de terrain serait également à l'étude afin d'être amélioré. Avec le possible départ de Matuidi et un Thiago Motta vieillissant, on peut imaginer que les dirigeants du PSG envisagent de renforcer la concurrence à ce poste aussi.