Publicité
Publicité

Ce #Mercato est certainement celui de la démesure. Jamais de telles sommes d'argent avaient autant fusées lors d'un marché des transferts. Si l'on pensait que le transfert de Paul Pogba pour 105 millions d'euros l'année dernière pour rejoindre Manchester United serait un record qui durerait dans le temps, nous nous sommes bien trompés. Alors que #Neymar était sous contrat pendant encore plusieurs saisons avec le FC Barcelone, le Paris Saint-Germain s'est décidé à payer sa clause libératoire qui s'élevait à 222 millions d'euros. Ce transfert a ouvert la porte à tout les excès, puisque les prix des joueurs sont maintenant rentrés dans une autre dimension.

Publicité

Le Barça, qui a donc reçu un joli chèque va peut-être très bientôt recruter Ousmane Dembélé pour 150 millions d'euros, tandis que le #PSG veut quant à lui recruter Kylian Mbappé pour 180 millions d'euros.

Dans le même genre, il y a aussi Manchester City. Habitué des sommes astronomiques pendant ses mercatos, le club de Pep Guardiola a par exemple acheté Benjamin Mendy, l'ancien latéral de Monaco, pour la somme de 57 millions d'euros, faisant de lui le défenseur le plus cher de l'histoire du football, devant John Stones, et Eliaquim Mangala, eux aussi achetés par City.

Malcom vendu pour 50 millions d'euros

Le marché étant complètement déréglé, les clubs possèdent donc des moyens financiers gigantesques, et les demandes des clubs vendeurs flambent elles aussi. Ainsi, certains joueurs qui n'auraient jamais été vendu au-delà de 20 millions d'euros auparavant, peuvent partir à plus de 50 millions maintenant.

Publicité

C'est le cas de Malcom, le joueur des Girondins de Bordeaux. Le Brésilien, qui enchaine les bonnes performances, la preuve le week-end dernier avec son but magistral dans les dernières minutes face à l'OL qui arrache le nul, intéressé fortement Dortmund. Le club allemand, qui devrait disposer de moyens conséquents après la vente de Dembélé au Barça [VIDEO], voudrait formuler une offre de 50 millions d'euros pour Malcom.

Si Bordeaux avait toujours affiché son envie de garder sa pépite brésilienne, qui faisait énormément de bien à l'effectif, le club pourrait bien se laisser tenter par une belle vente, qui lui permettrait de s'acheter de nombreuses nouvelles recrues. Dortmund pourrait quant à lui se remettre d'aplomb après le départ de sa pépite française, qui avait notamment été l'un des meilleurs éléments la saison dernière.