Publicité
Publicité

Hier soir, après le match nul de l'#Equipe de France face à celle du Luxembourg (0 à 0), Jean-Michel Larqué n'a pas été tendre avec les Bleus. L'ancien acolyte de Thierry Roland n'a pas hésité à employer des mots durs à l'égard de certains joueurs, au micro de RMC.

Larqué: La France est tombée sur un mur...

Si après la victoire 4 buts à 0, face à l'équipe des Pays-Bas, les avis étaient unanimes concernant l'avenir de l'équipe de France, le match nul contre le modeste Luxembourg n'a pas échappé aux critiques. Il faut dire que ce dernier match, comptant pour les qualifications de la prochaine Coupe du Monde 2018, a été impressionnant par le scénario.

Publicité

En effet, la France a tenu le ballon durant 74% du temps réglementaire ! Une statistique impressionnante en #Football qui en appelle d'autres, puisque l'équipe des Bleus a tenté la bagatelle de 34 tirs (8 cadrés) ! Cela faisait plus de 10 ans que l'EdF n'avait pas autant tenté sans marquer le moindre but. C'est d'ailleurs la première fois que le Luxembourg n'encaisse pas de but face aux Français.

Scénario improbable certes, mais il ne faut pas oublier de souligner la belle performance défensive des Luxembourgeois. Recroquevillés dans leur moitié de terrain, ces derniers ont été incroyables dans leur combativité et leur solidarité. Philipps, Joubert et Malget ont été les trois principaux symboles de ce mur luxembourgeois. L'entrée en jeu de Rodrigues aurait même pu permettre d'ouvrir le score en faveur du Luxembourg, tant l'attaquant a fait mal à la défense française en contre-attaque.

Publicité

Larqué accuse les Bleus d'avoir le boulard !

Il n'empêche que certains journalistes étaient remontés après cette désillusion. Jean-Michel Larqué n'a pas hésité à dénoncer les Bleus, pensant que ces derniers possèdent la grosse tête. Sur les antennes de RMC, il a déclaré : « Chez nous, on dit prendre le boulard. On a des garçons qui pensent que lorsqu’ils ont gagné un match, ils sont champions d’Europe. Et quand ils ont gagné deux matches, ils pensent qu’ils sont champions du monde. »

Kurzawa en prend pour son grade !

Le mythique acolyte de Thierry Rolland ne s'est pas arrêté là et la performance de Layvin Kurzawa semble ne pas lui avoir plu du tout : « Il a été nullissime ! Quand vous manquez un centre en vous appliquant, ce n’est pas grave, vous vous êtes appliqué. Lui il a fait 17 centres, comme si c’était le roi du centre. Il n’en a pas réussi un sur 17. »

Des propos durs mais concernant les statistiques évoquées, elle sont bien réelles (0 centre réussi sur 17). Pourtant auteur d'un début de saison correct avec le #PSG, Layvin Kurzawa fait rarement l'unanimité dans les équipes où il évolue. À Paris, le staff technique réfléchirait déjà à lui trouver un sérieux concurrent [VIDEO] pour la saison prochaine. La saison 2017/2018 de Kurzawa s'annonce comme un tournant pour sa carrière, à lui de faire taire ses détracteurs en haussant son niveau de jeu.