Alors que la ville de #Houston continue de subir les courroux de la nature, avec la tempête Harvey [VIDEO], la ville texane a trouvé une bien meilleure manière de se retrouver au centre de l'attention médiatique. La nouvelle a été officialisée aujourd'hui : depuis ce mardi, les Houston #Rockets ont désormais un nouveau propriétaire, en la personne de Tilman Fertitta. Et ce dernier n'a pas fait les choses à moitié pour racheter la franchise des coéquipiers de James Harden, puisqu'il a déboursé pas moins de 2,2 milliards de dollars (1,8 milliards d'euros) pour devenir le nouveau boss de l'équipe aux deux titres #NBA (1994 et 1995). Un record pour la ligue américaine de basket.

Publicité
Publicité

Restaurants, hôtels, casinos et maintenant basket

A 60 ans, Tilman Fertitta prend ainsi la place de Leslie Alexander, l'ancien propriétaire, et s'offre ainsi une franchise historique, fondée en 1967 dans la ville de San Diego, mais aussi et surtout une des franchises les plus performantes de ces dernières saisons dans la grande ligue nord-américaine. L'homme d'affaire, connaît bien la région puisqu'il est né à Galveston (Texas), situé à moins d'une heure de Houston. « Je suis vraiment honoré d'avoir été choisi comme le nouveau propriétaire des Houston Rockets » s'est exprimé dans un communiqué celui qui a fait fortune dans les casinos, la restauration et l'hôtellerie. « C'est un rêve de toute une vie devenu réalité. (…) Leslie Alexander a été l'un des meilleurs propriétaires tous sports confondus, et je le remercie énormément pour cette opportunité.

Publicité

Il a le cœur d'un champion. Enfin, par respect pour le processus d'approbation de la NBA, je ne peux dire plus que je suis débordé par l’émotion d’avoir cette opportunité dans ma ville bien-aimée de Houston ».

Une équipe taillé pour le titre

L'inter-saison a été une réussite pour les Rockets. En conservant sa super-star James Harden, et en signant l'un des meilleurs meneur de la ligue, Chris Paul, arraché au nez et à la barbe des Los Angeles Clippers, l'effectif des Rockets cette saison est taillé pour réaliser de grands exploits cette saison. Un point essentiel qui a dû avoir son importance pour le nouvel investisseur de la franchise. Troisième de la conférence Ouest la saison passée, et sorti en demi-finale de conférence par les Spurs de Tony Parker (4-2), les fusées texanes auront à coeur de faire mieux que la saison dernière et nourrissent de grandes ambitions. Et pourquoi pas, ne pas aller titiller les Golden States Warriors, champions en titre, triple finalistes et grand favoris cette saison encore.