Depuis son investiture, Donald Trump ne cesse de concentrer les critiques sur sa personne. [VIDEO] Que ce soit à propos des dossiers internationaux ou intérieurs, comme l'immigration, le moins que l'on puisse dire c'est que son action politique divise. Mais il n'est pas le seul. Sa femme, Melania Trump semble bien avoir pris le relais. En effet elle désire abattre un emblème de la Maison Blanche. Il s'agit d'un arbre lourd de symbole planté il y a un peu moins de 200 ans. Explications.

Melania veut couper un arbre emblématique de presque 200 ans

L'épouse de Donald Trump s'attire depuis quelques jours de violentes critiques.

En effet elle souhaite couper un magnolia. Cette information a été relayée par la chaîne du pays CNN. L'arbre en question se situe dans l'espace privé de la Maison Blanche. Mais il ne s'agit pas d'un arbre arrivé ici plus ou moins par hasard. Bien au contraire, le magnolia a été planté en 1828. C'est le président Andrew Jackson qui en avait exprimé le souhait. Cela s'explique par le fait que sa femme, Rachel Jackson, était décédée quelques jours avant son investiture. Il avait alors souhaité que le lieu garde à jamais le souvenir de son épouse dans ce lieu hautement emblématique pour tous les américains. L'arbre en lui-même a donc une grande valeur aux yeux des américains. Pendant un certain temps il était notamment dessiné sur certains billets de 20 dollars.

Quelles sont les raisons de cet acte ?

En réalité il ne s'agit pas d'une simple crise de nerf de la jeune femme.

Le couple, bien que peu engagé pour l'environnement, n'a rien de spécial contre les arbres. Cet acte trouve une explication plus technique. En effet avant de prendre cette décision Melania Trump a pris la précaution de consulter des spécialistes. Et les conclusions sont unanimes. L'arbre vieillissant menace de s'écrouler à tout moment. C'est donc par mesure de sécurité que la première dame des Etats-Unis souhaite le faire arracher. Melania semble prendre très à coeur son rôle de maîtresse de maison. De nombreux visiteurs parcourent la propriété de la Maison Blanche. Peut-être que d'autres mesures seront envisagées compte tenu de l'importante réticence affichée par bon nombre d'Américains. Mais on peut néanmoins en douter, surtout si Melania est aussi têtue que son mari. Pour l'heure, il se pourrait bien que si vous passiez devant la demeure du président en fin de semaine, l'arbre ait déjà disparu...