Tour d'Europe : les 5 affiches à suivre ce week-end

Pierre-Emerick Aubameyang et les Gunners viennent d'enchaîner 13 matches sans défaite. Liverpool est prévenu. (independent.co.uk)
Pierre-Emerick Aubameyang et les Gunners viennent d'enchaîner 13 matches sans défaite. Liverpool est prévenu. (independent.co.uk)

Du championnat anglais à la Liga, le foot européen sera animé ce week-end.

Publicité

Malgré leurs 12 succès de rang en Ligue 1, les hommes de Thomas Tuchel ne sont pas (encore) seuls au monde en Europe. Invaincus depuis août, les Gunners d'Arsenal ont retrouvé une dynamique digne de leur rang, et ont réintégré le Big four de Premier League. De quoi faire frémir les Reds de Liverpool, ce samedi après-midi ! Privé de deux cadres, Jürgen Klopp va devoir user de malice et ne pas trop avoir l'esprit en Basse-Saxe. Son ancien club, le Borussia Dortmund affronte Wolfsburg.

Le duel à distance entre les Jaunes et le rival Bayern sera scruté, épluché, analysé. Même chose pour le Real Madrid de Santiago Solari. Le nouvel entraîneur argentin des Merengues aura fort à faire pour sa première de n°1, contre Valladolid. Pour une fois, il ne sera pas question d'Europe, juste d'honneur. Même chose pour l'Olympique de Marseille qui se déplace demain dans la Paillade (21 heures), pour défier les étonnants Montpelliérains de Michel Der Zakarian. Décryptage.

1

Arsenal-Liverpool, le choc des titans

Invaincu depuis août, Unaï Emery a réussi à relancer l'incroyable machine de guerre qu'est Arsenal. De retour dans le Big four, les Gunners paraissent armés pour les événements, avec leur duo offensif Aubameyang-Lacazette (11 buts à eux deux). Les Reds auront à coup sûr du répondant, malgré le forfait de leur capitaine Henderson. Qu'importe : les Arsenal-Liverpool sont toujours très rock. En témoignent les 27 buts inscrits par les deux formations lors des cinq derniers duels. Spectacle garanti.

Publicité
Publicité
2

Valladolid, un "real" test pour Solari

Après avoir retrouvé des couleurs en coupe d'Espagne (4-0 contre Melilla), le Real devra confirmer contre Valladolid, cet après-midi (16 h 15). Pour sa première en Liga, Santiago Solari devra se passer de Bale, Marcelo, Carvajal et Varane (blessés). En attaque, Karim Benzema est en feu (7 buts). Dans le sillage du Français, le Real devra faire preuve d'imagination pour faire plier le club du Brésilien Ronaldo. Un succès paraît déjà vital pour les partenaires de Sergio Ramos.

Publicité
Publicité
Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite
Publicité
Publicité