Chaque année, plusieurs artistes se produisent sur scène durant la mi-temps du Super Bowl, l’événement sportif le plus regardé aux États-Unis. Il s’agit généralement d’une consécration pour les chanteurs, tant l’audience est grande. La situation est cependant différente cette année, voire inédite. Le groupe américain Maroon 5 est actuellement le seul à avoir accepté de se produire durant le Super Bowl, et peine à trouver un(e) artiste ou un groupe qui accepte de se produire avec lui. Il faut dire que le choix est très politique, en prenant conscience de la situation opposant la National Football League, organisatrice de l’événement, et le célèbre quarterback Colin Kaepernick.

Publicité

Rihanna a décliné l’invitation

La reine de la pop a affiché son soutien au sportif en refusant de se produire en février prochain. Le message est clair, Colin first ! Rihanna n’est d’ailleurs pas la seule à boycotter le Super Bowl pour soutenir le quarterback. En février dernier, Cardi B était interrogée par le média américain TMZ, qui lui demandait si elle pensait se produire sur scène durant le Super Bowl. À cela, elle a répondu qu’elle déclinerait l’invitation tant que Colin Kaepernick ne ferait pas son retour en NFL. Un coup dur, donc, pour les organisateurs de l’événement.

Les Maroon 5 ont déjà accepté d’être le groupe phare du Super Bowl.

Mais qui prendra le "risque" de se produire au côté du groupe sur scène ?

Une cote de popularité au plus bas

La NFL a vu sa cote de popularité en prendre un coup cette année, lorsque Nike a affiché son soutien à Colin Kaepernick, faisant du quarterback son égérie. Nombreuses sont les personnalités ayant pris le partie du sportif dans l'affaire l'opposant à la NFL. Rappelons les faits. En 2016, Colin Kaepernick posait son genou à terre durant l'hymne américain avant un match.

Kaepernick souhaitait protester contre les violences et les inégalités dont est victime la communauté noire dans le pays.

Publicité

Sanctionné par la NFL pour ce geste, il est privé d'équipe depuis la fin de son contrat en Mars 2017. Le quarterback est ainsi en procès contre la NFL, qu'il accuse d'être la cause derrière le non renouvellement de son contrat et du fait qu'il ne retrouve pas d'équipe, pour le sanctionner. De nombreux sponsors ont décidé de ne plus collaborer avec le sportif, mais ce ne fut pas le cas de Nike, qui fit même de Colin Kaepernick l'égérie de sa nouvelle campagne Just Do It.