L'information, pour le moins insolite a été relayée par la Gendarmerie nationale elle même. Il y a quelques jours, les gendarmes du peloton autoroutier de Marmande ont arrêté un conducteur à Houeillès, à quelques kilomètres de la ville d'Agen. Alors que les panneaux de signalisation indique que la vitesse est limitée à 80 km/h, un homme a été flashé à 142 km/h. Néanmoins, c'est la vitesse de 134 km/h qui a été retenue, il s'agit donc d'un dépassement de plus de 50Km/h. Si les faits sont graves, ce n'est rien à côté de l'excuse pour le moins originale qui a été donnée par le conducteur.

Ne doutant de rien, le quadragénaire s'explique auprès des gendarmes comme ils ont pu le raconter sur leurs réseaux sociaux officiels.

L'homme arrêté justifie son comportement par un TOC

Selon les différentes informations qui ont été relayées tant par la gendarmerie que le journal 20 Minutes, sur de son fait, l'homme aurait justifié son comportement à cause d'un trouble obsessionnel compulsif (TOC). Il a sérieusement expliqué qu'il devait « conduire toujours à 110 km/h car il précise avoir un TOC ( trouble obsessionnel compulsif) au point de devoir conduire avec l’aiguille de son compteur droit devant elle dans le sens de la direction de marche soit 110 km/h ».

Toujours à donner des explications pour justifier son comportement et son excès de vitesse élevait, il indique aux policiers qu'il doit bien garder les yeux sur l'aiguille. Afin de poursuivre sa justification pour le moins troublante, il a indiqué qu'il venait de doubler un camion mais maintient que son TOC l'oblige à conduire à plus de 110km/h, hors agglomération. Malgré les justifications de notre homme, que l'on est libre de croire ou non, les forces de l'ordre ont été obligées de lui retirer son permis de conduire et de lui retirer six points.

Selon la loi, il encoure une amende pouvant aller jusque 1500 euros. Il y a fort à parier que ce n'est pas la première fois que les policiers entendent une justification pour le moins improbable. Pour les moins bons élèves d'entre nous, cela rappelle ce fameux devoir manger par le chien...

Au Québec à 140 km/h mineur sans permis

Pour les plus grands fans d'émissions de télé comme 90' enquêtes, Zone interdite ou autres, il n'est pas rare de voir que que des mauvais comportements sur la route soient sanctionnés par la police.

Au-delà des faits ce sont parfois les justifications qui laissent à désirer. En effet, toutes les excuses sont bonnes pour avoir un peu d'indulgence de la part des gendarmes et policiers. Si ces cas peuvent arriver en France, cela arrive aussi à l'étranger. Notre prochaine information nous emmène du côté Quebec où là encore la police locale s'est retrouvée dans une situation pour le moins incroyable et dangereuse.

Il y quelques heures à peine, chez nos amis québécois, les policiers ont arrêté un homme, mineur qui n'était pas détenteur du permis de conduire. L'acte est tout aussi inconscient que le risque judiciaire qu'il encourt.

Egalement, rappelons que dans ce genre de cas, aucune assurance ne prend en compte les dommages créés. L'occasion pour nous de vous rappeler qu'il est primordial de respecter le code de la route mais aussi de ne pas boire et prendre le volant. Nul doute que la gendarmerie en verra d'autres.

Ne manquez pas notre page Facebook!