Alors que l’actualité féline est marquée cette semaine par des déclarations ultra contestées d’un président de la Fédération des chasseur. Willy Schraen veut chasser les petits félins, souhaiterait ‘le piégeage du chat à plus de 300 mètres de toute habitation’ pour ‘préserver la biodiversité ... Nous vous racontons une aventure qui prouve une nouvelle fois que le Chat est inséparable de l’homme.

Le miracle post-confinement

Une belle histoire qui marquera sans doute à jamais cette famille originaire de Thonon-les-Bains (Haute-Savoie). À la veille du déconfinement après une longue période d’isolement, de manque d’affection, les Russo ont été surpris par un petit miracle.

Imaginez-vous prendre un appel chez vous, six ans après la disparition de votre matou, pour vous annoncer qu’il est retrouvé. Ce bonheur, la famille Russo le vit actuellement. Ces propriétaires de Loki, un chat roux, vivent à Thonon-les-Bains avec leur deux enfants. Avant qu’il ne se volatilise, Loki vivait une vie tranquille aux côtés de ses maîtres. "Il a toujours fait sa vie la journée mais le soir il venait dormir à la maison", confie Thomas Russo au journal L’Essor Savoyard, qui raconte cette belle histoire. Mais un soir de l’été 2014, Loki ne rentre pas, et la famille se met à sa recherche. Bien que démunis par la situation, ils placardent le coin d’affiches avec des photos du félin. Rien n'y fait, il est porté disparu depuis.

Alors qu’ils le pensaient mort, ils se résignent à "faire leur deuil’" et adoptent même un autre chat supplémentaire.

6 ans d’absence

Le 9 mai 2020, la SPA les contacte pour les prévenir qu’un de leur chat a été retrouvé. Si madame Russo ne saisit pas bien l’information au premier abord, c’est parce que ses chats sont devant elle, à son domicile.

Elle pense alors qu’il s’agit d’une erreur. Mais la SPA persiste, c’est Loki qui vient d’être récupérer grâce à son tatouage. L’animal domestique a d’abord été déposé auprès des services de la SPA avant d’être formellement identifié.

Loki amaigri

Aujourd’hui le chat de la famille Russo, âgé de 13 ans, a dû reprendre des forces après être passé chez le vétérinaire pour des consultations de check-up.

"Les enfants sont contents, même si le plus jeune ne se souvenait plus trop de Loki. Il était assez mal en point quand on l’a récupéré et il a beaucoup maigri. Il va falloir le remplumer !", a déclaré Thomas Russo au journal L'Essor Savoyard dans un article publié ce vendredi 15 mai.

S’il n’a pas donné l’impression de se rappeler de ses maîtres tout de suite, il s’est immédiatement rapproché des deux chats de la famille qu’il connaissait bien. Aujourd’hui il a retrouvé ses habitudes au sein de cette famille, qui compte bien le garder dans leur foyer pour toujours.

Une histoire qui en rappelle une autre que l'on vous racontait au début du confinement. Une famille bretonne avait retrouvé leur chat quatre ans après sa disparition.

Suivez la page Chat
Suivez
Suivez la page Animaux
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!