Depuis quelques semaines, une nouvelle tendance inquiète les commerçants, riverains et forces de l’ordre qui fréquentent la plus belle avenue du monde. Dans le 8e arrondissement de Paris, entre la célèbre place de la Concorde et place Charles-de-Gaulle, les touristes assistent parfois incrédules à ces scènes de courses de trottinettes électriques. D’après les témoignages de passants et grâce à des vidéos publiées sur les réseaux sociaux, les autorités constatent que des groupes de jeunes se donnent rendez-vous sur les Champs-Elysées pour ces compétitions amateures. Avec des vitesses qui dépassent parfois ls 20 km/h sans casque ni aucune protection, ces individus mettent également en danger les familles qui se promènent sur cette avenue mondialement connue.

Trottinettes électriques, 'panique sur les Champs'

Vous êtes vous déjà promenés sur cette avenue qui s’étend sur plus de 1900 mètres entre la place de la Concorde et la place Charles-de-Gaulle. Entre boutiques et hôtels de luxe, ce lieu reste l’endroit fétiche des 50 millions de visiteurs qui visitent chaque année la capitale. Imaginez la réaction de ces touristes en voyant dévaler des trottinettes à toute vitesse entre slaloms et autres zigzags en évitant poussettes, vélos ou tout simplement les piétons qui fréquentent ces trottoirs.

Trottinettes électriques et gaz hilarant : le mauvais cocktail

Comme si cela ne suffisait pas, il faut ajouter à la lourde tâche des forces de l’ordre celle qui consiste à contrôler des individus amateurs de gaz hilarants.

Complètement sous l’effet de ce produit initialement utilisé comme gaz propulseur dans les siphons de cuisine, ces jeunes agissent inconsciemment. Ce qui inquiète les autorités sanitaires pour l'usage récréatif notamment chez les jeunes de ce gaz, c'est parce qu'en le vidant dans un ballon de baudruche, des effets euphorisants, anesthésiants et dangereux surviennent rapidement.

Fous-rires, ivresses et troubles de la perception sont trois des conséquences qui alertent même l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

Réaction des autorités pour stopper ces rodéo électriques

La mairie du 8e arrondissement évoque l’urgence de limiter la vitesse les trottinettes électriques à 8 km/h.

Ces engins qui sont rendus en libre en service par les différentes sociétés de location, doivent être mieux encadrés. De leur côté, les commerçants craignent le pire. Contacté par BFM TV, Edouard Lefebvre, le délégué général du Comité Champs-Elysées s’est indigné de la situation :

“Ca ne peut plus durer comme ça … Les patrons de bistrot sont inquiets pour leur commerce, pour leurs clients, leurs salariés. Passer avec un plateau en terrasse et se retrouver entre trois ou quatre gars qui foncent, c’est compliqué”

La maire du 8e arrondissement de Paris, Jeanne d'Hauteserre, demande quant à elle de 'faire brider ces trottinettes grâce à la géolocalisation par les opérateurs'.

Cette semaine, 40 conducteurs de trottinettes électriques ont été verbalisés par la préfecture de police de Paris selon des informations du Parisien ce vendredi 24 juillet.

Suivez la page Direct Live
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!