Avec moins de 80.000 habitants, la ville de Cannes reste un haut lieu du tourisme connu à travers le monde entier. Footballeurs, top-models et autres grandes figures du cinéma choisissent chaque année cette destination prisée par plus de 3 millions de visiteurs par an. Avec la notoriété de son célèbre festival du film (annulé cette année en raison du Covid-19), Cannes se hisse dans le palmarès des plus importantes destinations mondiales du tourisme de loisirs.

Cannes agitée par un mouvement de foule

Les rues de Cannes ont été fortement agitées ce lundi 10 août. En cette période de grosse affluence dans cette cité touristique, ‘un coup de folie’ général a eu lieu.

À l’origine, un mouvement de foule qui concernerait plus de 300 personnes selon le journal Nice matin, aux alentours de 23 heures sur la Croisette. Certains passants croient entendre des coups de feu, des anonymes présents sur les lieux capturent alors le moment avec leur Smartphone. Sur les images défilent des hommes armés alors qu’il s’agit en réalité tout simplement de policiers qui étaient déployés au même moment pour sécuriser la place. Un cafouillage qui proviendrait d’un canular de très mauvais goût. Des rumeurs sans fondements évoqueraient un tireur armé qui serait rentré dans le palace du Carlton. Un mouvement de panique vient accompagner la confusion générale. Un énorme dispositif de sécurité a été mis en place par la Police nationale et municipale ainsi que des CRS et pompiers qui ont bouclé le quartier.

Une véritable panique sur la croisette comme en témoignent ces images anonymes regroupées par le Huffington Post.

‘Un coup de folie collective’ à Cannes

Face à l’effervescence qui s’est créée dans sa ville, le maire de Cannes, David Lisnard, a pris son compte Twitter quelques heures après pour rassurer ses habitants : ‘il n’y a eu ni coup de feu ni forcené retranché, mais un coup de folie collective après qu'un individu a crié "coup de feu" (comme dans le carré d’or il y a deux ans).

Nous faisons les ultimes levée de doute’. En réalité, aucun coup de feu, ni autre détonation n'ont eu lieu. Avec des sources policières confirmées par la Préfecture des Alpes-Maritimes, 'une levée de doute' a été réalisée par la police nationale afin d'éclaircir totalement la situation.

La colère des restaurateurs

Hormis la frayeur, il y a également le jour d’après à évoquer pour des dizaines de restaurateurs qui ont été impactés par cet incident. En effet, si l'on dénombre qu'une dizaine de blessés légers, les professionnels du secteur hôtelier se souviendront de cette soirée du 10 août. Pour cause dans l’euphorie, les clients sont partis sans payer, emportant avec eux la vaisselle cassée, le mobilier endommagé.

Même son de cloche du côté des patrons de bars de la ville, un désordre qui a rapidement été effacé grâce à l’énorme travail des services de propreté de la Ville.

Ce mouvement de foule rappelle tristement celui du 14 juillet 2016 lors de l’attentat de Nice où un camion-bélier terroriste a tué 86 personnes sur son passage.

Suivez la page Direct Live
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!