Dans le cas de la France, le Premier ministre Jean Castex fera une conférence de presse à propos de l’application des mesures. Rendez-vous donc ce jeudi 22 octobre à 17 h afin de connaitre les changements sur ce sujet de sécurité pour lutter contre le Coronavirus.

La conférence

Après le ré-application du couvre-feu nocturne il y a quelques jours dans certaines régions de France, le gouvernement se sent dans l’obligation d’appliquer d’autres mesures au vu de l'augmentation du nombre de personnes atteint par le coronavirus. Lors de cette conférence, le chef du gouvernement Jean Castex sera accompagné de Roselyne Bachelot, ministre de la Culture, du secrétaire d’État Cédric O ainsi que d’Olivier Véran, ministre de la Santé.

À rappeler que ce dernier fait des points chaque semaine sur la progression de la pandémie.

COVID-19 : Une situation alarmante

Étant donné que le nombre de malades atteint de la COVID-19 n’a cessé de grimper depuis le mois de mai dans le service de réanimation, il convient de prendre les dispositions nécessaires face à cela. Le chiffre de 2 000 patients en réanimation a déjà été dépassé.

Bien qu’il ne s’agisse pas de la moitié du pic de l’épidémie qui est de 7000 (en avril), il est temps de faire davantage d’efforts afin de ne pas voir ce chiffre monter encore et encore. À cela s’ajoute le nombre de cas graves qui est maintenant à 150 par jour. Ceci est d’autant plus alarmant quand ce mardi 20 octobre, le chiffre s’est vu être additionné de 278.

Plusieurs départements touchés

Le nombre de personnes atteintes par la COVID-19 semble ne pas s’arrêter de grimper. Le seuil d’alerte maximale est dépassé pour 100 000 habitants. C’est le cas pour 22 départements en date du 16 octobre. Le nombre de personnes touchées par le coronavirus a connu d’importantes progressions en seulement deux semaines d’intervalle.

Le seuil de 250 a été atteint et même dépassé.

Certaines métropoles où le couvre-feu a été appliqué connaissent une importante hausse du taux d’incidence. Notamment à Clermont-Ferrand, à Nantes et à Tours. Tandis qu’à Strasbourg, le seuil d’alerte maximal est presque atteint et le taux d’incidence sont multipliés par deux en seulement une semaine.

De nombreuses questions se posent sur les mesures qui seront appliquées par le gouvernement afin de stopper cette épidémie autant que possible. En tout cas, on sait que les ministres les plus concernés font le nécessaire afin de maîtriser autant que possible cette maladie de la COVID-19.

Les mesures déjà appliquées

Le cadre d’état d’urgence sanitaire ayant été rétabli ce mercredi 21 octobre, notamment dans les métropoles de France suite à la montée en flèche du nombre de personnes atteint dans ces régions. Plusieurs mesures ont quand même déjà été appliquées dans plusieurs pays d’Europe. Notamment le plan de relance qui est de 750 milliards d’euros. Une étape décisive selon la présidente de la Banque centrale.

Aussi, les sociétés sont incitées à appliquer le télétravail. Étant donné que l’état lui-même envoie ses employés en télétravail. La fermeture des bars et des restaurants n’est pas étonnante puisque ces endroits sont les plus propices à la transmission de la COVID-19.

Face à cette deuxième vague de coronavirus, l’application de mesure est de mise. Surtout lorsque les chiffres semblent devenir plus importants de semaine en semaine.

Suivez la page Covid-19
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!