Le président américain Donald Trump annonce ce vendredi 2 octobre 2020, avoir été testé positif à la COVID-19. Ce dernier a déclaré se mettre en quarantaine après qu’une de ses conseillères ait été testée positive. Il annonce dans un tweet que sa femme Mélania, sa femme, est également contaminée.

Donald Trump freiné dans sa campagne ?

Contraint de repousser son déplacement en Floride pour des raisons sanitaires évidentes, la question de la course à la réélection vient à se poser.

Comment le président Donald Trump va-t-il pouvoir assurer ses fonctions et assumer sa campagne en cette période de crise ? Pour le moment, le médecin de la Maison-Blanche donne des nouvelles rassurantes. Le président et sa femme se porteraient bien. Néanmoins, tous deux bénéficieront d’un suivi médical consciencieux et rapproché lors des prochaines semaines. Pour le moment, les sondages indiquent que le président sortant accuse un léger retard face à son concurrent Joe Biden sur l’ensemble des états. Pour Donald Trump, qui reprochait à son concurrent de médiatiser sa campagne via vidéo-conférence, et préférait se rendre sur place lors des meetings, cette contamination est un coup dur.

Donald Trump, une stratégie sanitaire controversée ?

Hormis les enjeux de la campagne présidentielle, cette contamination à la COVID-19 pourrait remettre en question toute la stratégie mise en place par le président Trump pendant la crise sanitaire. En effet, celui qui refusait ardemment de porter le masque lors de ses apparitions publiques il y a encore quelques mois, avait été contraint de changer sa position dès le mois de juillet.

Pour rappel, les États Unis accusent un nombre croissant de morts, et une recrudescence des cas graves ces dernières semaines. L’annonce de cette contamination, et son changement d’attitude vis-à-vis du port du masque pourraient bien lui porter préjudice pour sa campagne.

Donald Trump, l’unique chef d’État touché par le COVID-19 ?

Sans surprise, le président américain Donald Trump ne fait pas figure d’exception. En effet, d’autres chefs d’État avant lui ont été testés positifs à la COVID-19. On pense notamment au président brésilien, Jair Bolsonaro, lui-aussi critiqué pour sa gestion de la crise sanitaire en juillet 2019. Boris Johnson, Premier ministre britannique a également été contaminé dès le mois de mars 2020, ainsi que le Prince Charles. Les chefs d’État du Honduras, de la Bolivie et de la République dominicaine se sont trouvés concernés en juillet 2020... D’autres figures politiques étrangères révèlent petit à petit avoir été touchées par la COVID-19 concernant la France, plusieurs ministres ont été contaminés au plus fort de la crise sanitaire.

Suivez la page Donald Trump
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!