Alors que les audiences des chaînes de télévision [VIDEO] sont mesurées de façon quotidienne par Médiamétrie [VIDEO], celles des stations de Radio sont publiées plus périodiquement. C'est ce jeudi 18 Janvier que leurs patrons ont pu analyser les chiffres portant sur les mois de Novembre et Décembre 2017. Passé l'engouement des élections présidentielles, l'intérêt des auditeurs s'est amoindri, notamment du côté des stations généralistes, et plus particulièrement pour Europe 1, qui n'arrive plus à stopper sa chute depuis plusieurs mois. Propriété du groupe Lagardère, son audience cumulée atteint 6,6%, en baisse de 1,5 point en un an. 810.000 auditeurs ont déserté la fréquence de la radio, qui avait pourtant revu sa grille des programmes de fond en comble en Mai dernier.

En Septembre, Patrick Cohen est arrivé à la tête de la matinale d'Europe 1 en provenance de France Inter. Mais force est de constater que ses auditeurs ne l'ont pas suivi sur la station privée. Rappelons que les matinales représentent le prime-time des radios, le moment de la journée où il y a le plus de Français à l'écoute. Le Vice-président directeur général d'Europe 1, Frédéric Schlesinger, avait pourtant annoncé un redressement l'été dernier, en vain... Même les arrivées remarquées de Daphné Burki et de Laurent Bazin à l'antenne n'y ont rien fait.

Les radios généralistes en baisse dans leur ensemble

Selon les résultats publiés par Médiamétrie, les radios dites généralistes baissent de 1,9% en audience cumulée fin 2017. Cette tendance s'explique par la fin de la campagne présidentielle, qui avait fortement intéressé les Français les mois précédents, tout comme les primaires de droite et de gauche et le renoncement de François Hollande à se présenter pour un nouveau mandat.

De son côté, malgré une baisse de 0,6 point sur une année, RTL reste la première radio de France avec 12,1% d'audience cumulée. Elle en profite également pour signer son record en nombre d'auditeurs sur l'ensemble de l'année 2017, avec plus de 6,5 millions d'auditeurs différents. Dans le même temps, RTL peut se vanter d'une part d'audience globale de 13,1%, en hausse de 0,5 point, son plus haut niveau depuis 15 ans. La station doit notamment ce succès à l'émission Les Grosses Têtes, présentée par Laurent Ruquier en fin d'après-midi.

La deuxième place du classement est occupée par France Inter, qui est l'une des seules radios à progresser, même si la marge est maigre : + 0,1% à 11,3% d'audience cumulée. La première station musicale est troisième, malgré une baisse de 0,2 point. Il s'agit d'NRJ, à 10,5%. Derrière, France Info a souffert de la période post-électorale en perdant 0,4%, mais elle reste la première radio thématique de France.

De son côté, RMC maintient sa place de troisième radio généraliste, malgré une baisse de 0,7 point en un an, à 7,4% d'audience cumulée.

La radio, qui se spécialise de plus en plus dans le sport, compte sur les Jeux Olympiques d'Hiver et la Coupe du Monde de football en 2018 pour remonter dans le classement.

Chez les autres stations, on notera que le réseau France Bleu devance désormais Europe 1 pour la première fois, grâce à son audience stable de 7%. Skyrock passe devant Nostalgie et Fun Radio pour se positionner deuxième radio musicale derrière NRJ. Enfin, France Culture gagne 0,2 point en un an et bat son record historique, avec 2,5% d'audience cumulée.

Audiences cumulées en Novembre - Décembre 2017 :

1) RTL : 12,1 %

2) France Inter : 11,3 %

3) NRJ : 10,5 %

4) France Info : 8,5 %

5) RMC : 7,4 %

6) France Bleu : 7 %

7) Europe 1 : 6,6 %

8) Skyrock : 6,5 %

9) Nostalgie : 6,2 %

10) Fun Radio : 5,5 %