Diplômé de l'Ecole nationale de la magistrature en 1979, François Molins a été rendu célèbre dans l'opinion publique ces dernières années en prenant en charge les dossiers des attentats terroristes qui ont frappé la capitale. Il occupe toujours le poste de procureur de la République de Paris, mais laissera ces fonctions en novembre prochain pour intégrer la Cour de cassation [VIDEO].

La carrière de François Molins a débuté à échelon local et provincial dans l'Aude à Carcassonne.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Inclassables

Entre 1986 et 2001, il a occupé différents postes de procureur général ou de substitut du procureur à travers la France, au gré de mutations à Bastia, Lyon ou encore Angers. Il intègre ensuite le ministère de la Justice en tant que chef de service à la Direction des affaires criminelles.

Après un retour au parquet de Bobigny de 2004 à 2009, il se rapproche à nouveau du gouvernement sous la présidence de Nicolas Sarkozy, et devient le directeur de cabinet de deux gardes des Sceaux successifs, Michèle Alliot-Marie et Michel Mercier. En 2011, sa nomination au poste de procureur de la République de Paris avait fait couler beaucoup d'encre. Les syndicats de magistrats estimaient en effet "malsain" qu’un directeur de cabinet au ministère de la Justice occupe ces fonctions au sein du premier tribunal de France, ses décisions pouvant être entachées de conflits d'intérêt.