Tout le gratin du cinéma français s’est réuni vendredi 2 mars pour récompenser les meilleurs films et acteurs de l’année écoulée. Durant cette cérémonie présentée par Manu Payet et qui s’est tenu à la salle Pleyel, on a notamment pu observer le sacre de « 120 Battements par Minute », reparti avec pas moins de six Cesar, mais aussi du film « Au revoir là-haut » et ses cinq récompenses.

Une cérémonie marquée par la lutte contre les violences faites aux femmes et une Penelope Cruz en pleurs alors qu’elle recevait son Cesar d’honneur.

Le triomphe de ‘120 Battements par Minute’

Le long-métrage de Robin Campillo a remporté six Cesar durant une cérémonie chargée en émotion.

Ainsi, « 120 Battements par Minute » a été sacré Meilleur film de la cérémonie. L’acteur principal du film, Nahuel Perez Biscayart, est reparti avec le prix du Meilleur espoir masculin, comme son acolyte Antoine Reinartz avec le prix du Meilleur acteur dans un second rôle.

Le long-métrage remportera également le Cesar du Meilleur montage et du Meilleur scénario original. Enfin, le musicien électronique Arnaud Rebotini a remporté le Cesar de la Meilleure musique originale pour sa bande-son exceptionnelle, une première pour la musique electro au cinéma.

‘Au revoir la-haut’ n’est pas prêt de dire au revoir

Le dernier long-métrage d’Albert Dupontel a fait sensation auprès du jury de cette cérémonie des Cesar 2018. Le réalisateur a ainsi remporté le prix de la Meilleure réalisation pour « Au revoir la-haut ».

Son directeur de la photographie, Vincent Mathias, est également reparti avec le Cesar de la Meilleure photo. Le film d’Albert Dupontel a également remporté les Cesar du Meilleur décor, des Meilleurs costumes et enfin de la Meilleure adaptation.

Jeanne Balibar et Swann Arlaud meilleurs acteurs

Du haut de ses 49 ans, Jeanne Balibar est repartie vendredi soir avec la statuette de la Meilleure actrice pour son rôle dans « Barbara » de Mathieu Amalric, qui remportera également le Cesar du Meilleur son. On notera également le sacre de Swann Arlaud, le « Petit Paysan » de 36 ans devenu comédien et récompensé pour son rôle en tant que Meilleur acteur pour le long-métrage d’Hubert Charuel. Alors en compétition avec Guillaume Canet et Daniel Auteuil, il fut l’une des révélations de la soirée. Le film « Petit Paysan » a par ailleurs également remporté le prix du Meilleur premier film.

Dany Boon remporte les faveurs du public

Le célèbre comédien de 51 ans Dany Boon a obtenu le prix du public pour « Raid Dingue », le film ayant réalisé le plus d’entrées l’année écoulée.

Le réalisateur de « Bienvenue chez les Ch’tit » a ainsi raflé le Cesar des mains de Luc Besson et son titanesque « Valérian » ou encore de l’excellent « Grave ». Dany Boon n’a pas manqué de railler l’académie lors de la remise de son prix et d’assurer la promotion de son prochain long-métrage, « La ch’tite Famille », ce qui n’a pas manqué d’énerver les internautes.