Pas de surprise lors de la cérémonie des César 2018. Attendu comme le grand favori, le film « 120 battements par minute » a triomphé du côté de la salle Pleyel, à Paris, vendredi soir. Ce film réalisé par Robin Campillo, déjà récompensé lors du Festival de Cannes l'année passée, a décroché six César, dont celui du meilleur film. « 120 battements par minute, acclamé par la critique, raconte les combats de l'association Act Up. Outre le César du meilleur film, le long-métrage a décroché celui du Meilleur acteur dans un second rôle grâce à Antoine Reinartz, celui du Meilleur espoir masculin avec Nahuel Pérez Biscayart, celui du Meilleur scénario original pour Robin Campillo, le Meilleur montage, toujours pour Robin Campillo, et la Meilleur musique originale pour Arnaud Rebotini.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Musique

Un véritable triomphe donc, même si plusieurs autres films en compétition ont brillé lors de cette soirée. « Au-revoir là haut » par exemple, qui décroche cinq César, dont ceux du Meilleur réalisateur et de la Meilleure adaptation pour Albert Dupontel.

Ce film évoquant la Première Guerre mondiale repart aussi avec les prix des Meilleurs décors, Meilleurs costumes et Meilleure photographie. « 120 battements par minute » et « Au-revoir là haut » ont donc confirmé leur statut de favori lors de cette soirée.

Jeanne Balibar récompensée pour « Barbara »

Le joli film « Petit paysan » tire également son épingle du jeu avec pas moins de trois César : le Meilleur acteur pour Swann Arlaud, la Meilleure actrice dans un second rôle pour Sara Giraudeau et le Meilleur premier film pour le réalisateur Hubert Charuel. « Barbara », long-métrage évoquant la vie de la chanteuse disparue, récolte lui deux prix : celui de la Meilleure actrice pour Jeanne Balibar, qui interprète Barbara à l'écran, et celui du Meilleur son. La chanson était décidément à l'honneur, puisque Camélia Jordana a reçu le prix du Meilleur espoir féminin pour son rôle dans « Le Brio ».

Top vidéos du jour

Dany Boon a lui reçu le César du public, une nouveauté instaurée cette année qui récompense le film ayant le mieux marché en salles lors de l'année écoulée. Récompensé pour « Raid Dingue », il pourrait être de nouveau au rendez-vous l'année prochaine pour « La Ch'tite famille [VIDEO] », qui vient de sortir en salles. « Faute d'Amour », d'Andreï Zviaguintsev, repart avec le César du Meilleur film étranger. « I Am Not Your Negro », est récompensé dans la catégorie Documentaire, tandis que « Le Grand Méchant Renard et autres contes… » et « Pépé le morse », s'imposent en Animation. Enfin, c'est « Les Bigorneaux » qui décroche le César du Meilleur court-métrage.

Hommages au figures disparues du cinéma français

Cette 43ème cérémonie des César était présentée par Manu Payet, qui a eu du mal à s'approprier le rôle de maître de cérémonie. Les moments de malaise se sont ainsi multipliés au cour de la soirée. Malgré tout, des moments forts sont venus émaillés la soirée, comme le César d'honneur pour Pénélope Cruz, remis des mains de Pedro Almodovar et de Marion Cotillard.

Le mouvement #MaintenantOnAgit était très présent lors de cette soirée, symbolisé par un ruban blanc porté par de nombreux acteurs de la soirée. Un mouvement qui lutte contre le harcèlement sexuel dont sont victimes de nombreuses femmes. Et puis, comment ne pas évoquer les hommages, après une année qui a vu disparaître de nombreuses figures du Cinéma français. Emmanuelle Riva, Claude Rich, Mireille Darc, Danielle Darrieux, Jean Rochefort, Jeanne Moreau ou encore Gisèle Casadesus ont été honorés et salués lors d'une cérémonie 2018 qui était donc placée sous le signe du souvenir et de l'émotion.