Le 11 mars 1978, c'est le drame et la stupeur pour les fans de Claude François. Tous les médias martèlent la même information qui résonne comme une tragédie, depuis que la compagne du chanteur l'a retrouvé électrocuté dans sa salle de bain. Quarante ans plus tard, celui dont les chansons rythment encore nos fêtes d'anniversaire et de mariage, est toujours gravé dans le cœur des français.

Des débuts difficiles

Issu d'une famille aisée, Claude François, né le 1er février 1939, vit dans une villa de la Compagnie du canal de Suez entouré de domestiques.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Musique

Mais durant la Seconde Guerre mondiale, Ismaïlia est bombardée par les Allemands et suite à la nationalisation du canal de Suez, la famille François est expulsée en Egypte en 1956.

Après avoir fait parti d'un orchestre, joué de plusieurs instruments de Musique et perfectionné sa voix, Claude François décide de monter à Paris pour se lancer en tant que chanteur mais ne rencontre pas le succès escompté. Pris en main par Paul Ledermann, sa carrière décolle enfin avec le titre Belles ! Belles ! Belles ! Ce sera le début d'une longue série de succès pour le jeune chanteur.

Un Don Juan controversé

Adulée par toutes les femmes des années 60 à 70, Cloclo a su profiter de son statut de star national. En plus d'avoir connu des histoires d'amour avec de sublimes femmes comme la chanteuse France Gall [VIDEO], la chanteuse et danseuse Janet Woollacott, ou encore les mannequins Isabelle Forêt et Sofia Kiukkonen, Claude François aurait couché avec plus de 3 000 femmes comme le raconte la légende.

Lors d'une interview, le chanteur avait même choqué en avouant son attirance pour les très jeunes femmes : "Je suis obsédé par les adolescentes. Je les aime jusqu'à 17, 18 ans." A cela, s'ajoute ce que l'on sait déjà sur son mauvais caractère, puisque le chanteur a toujours été dépeint comme une personne caractérielle, violente, bipolaire, jalouse et excessive, mais également très généreuse.

Une légende qui ne fait plus recette ?

Pas une soirée variété, une fête ou un mariage n'est possible sans son Cloclo. Mais alors, ces énormes tubes, malgré leurs popularités, sont-ils toujours rentables ? Si l'artiste a bel et bien écoulé des dizaines de millions de disques, aujourd'hui il ne génère plus d'argent. En effet, ses chansons s'écoutent toujours, mais ne se vendent plus. Pour Jean-Pierre Pasqualini, le directeur des programmes de Melody : "Claude François est le roi du gratuit !" Et même à l'occasion de l'anniversaire de sa mort, les téléchargements disponibles sur les plate-formes internet sont au niveau 0.

Il n'y a pas de renouvellement. En revanche, les chansons de Cloclo remises au goût du jour par le chanteur M. Pokora qui a décidé de faire une pause dans sa carrière [VIDEO] ont connu un franc succès. L'album de reprise de la star française a dépassé les 500 000 ventes !

Mort de Cloclo : un traumatisme pour les français

Dans l'après-midi du 11 mars 1978, Claude François meurt dans son appartement parisien d'un œdème pulmonaire provoqué par une électrocution accidentelle. Alors qu'il prenait une douche, ce maniaque a voulu remettre en place une applique murale de travers. Ses doigts restent alors collés au cuivre et le chanteur décède sur le coup, malgré l'intervention de sa compagne de l'époque Kathalyn, qui tente de l'arracher de l'applique. Une vague d'émotion a traversé la France lors de l'annonce de sa mort tellement subite et... il faut l'avouer, terriblement bête.

Tout comme la légende Elvis Presley, l'artiste sera embaumé et habillé d'un costume en velours bleu nuit avant d'être enterré. A ce jour, Claude François repose dans un cimetière de Dannemois (Essonne) dans le caveau familial et laisse, depuis 40 ans, un grand vide dans l'industrie de la chanson française.