Après que Christine Blasey Ford, une universitaire de 53 ans ait accusé le juge Brett Kavanaugh d'agression sexuelle lors d'une soirée bien arrosée au lycée en 1982, une deuxième femme vient d'accuse ce même homme pour inconduite sexuelle. Les faits ce seraient déroulés au début des années 80, comme pour l'affaire précédente, après un "jeu à boire".

Des accusations inquiétantes et sérieuses

Deborah Ramirez, qui a longuement hésité à se livrer car elle avait beaucoup bu lors de cette soirée, a déclaré que le juge Kavanaugh, candidat de Donald Trump à la Cour suprême, a sorti son sexe devant elle lors d'une fête à l'université de Yale.

Publicité
Publicité

Et le jeune juge ne s'est pas arrêté là puisqu'il a contraint la jeune femme à le toucher alors qu'elle tentait de le repousser avachie sur le sol. Elle ajoute qu'elle a entendu quelqu'un dans le couloir hurlé : "Brett vient de mettre son pénis sur le visage de Debbie !"

Des accusations que Brett Kavanaugh a vivement démenti dans un communiqué. "Cette histoire est du dénigrement pur et simple" a-t-il publié. Pour les sénateurs qui ont déjà entendu Christine Blasey Ford, il s'agit ici d'"une allégation sérieuse, inquiétante et crédible contre le juge Kavanaugh qui doit être pleinement étudiée".

Lire la suite