Les polémiques et autres invectives auront eu raison de la patience de Matt Pokora. Le Strasbourgeois a annoncé, lundi après-midi, sa décision de quitter les réseaux sociaux, et de faire une pause de plusieurs mois aux États-Unis, dans un long message posté sur Instagram [VIDEO], agrémenté d'un simple signe "pause" ô combien symbolique en guise d'illustration. Après plusieurs années en haut de l'affiche en France, l'artiste est quelque peu rincé de ses multiples activités, laissant bien souvent ses proches et sa vie privée de côté.

Matt Pokora : "Besoin d’un vrai break"

Pendant quinze ans, il n'a jamais laissé ses fans de côté.

Matthieu Tola, de son nom vrai, a vécu des dernières années mouvementées. Après son album Red et la tournée en 2015, le chanteur ne s'est pas arrêté là, et a sorti un opus de reprises des plus grands succès de Claude François, My Way, écoulé à plus de 500 000 exemplaires et certifié disque de diamant. La tournée, qui s'est poursuivie en 2017, a fait un véritable carton. A la hauteur du showman qu'il est : professionnel, perfectionniste, et généreux.

Mais voilà, après toutes ces années, il fallait dire "stop". "J'ai juste besoin d’un vrai break en me coupant de pas mal de choses" a-t-il écrit sur Instagram, avant de se justifier par la volonté de "redescendre" après les émotions et les moments fous vécus ces quinze dernières années. Le fan de l'OM [VIDEO] reconnaît même avec lucidité avoir "mis de côté -sa- vie perso toutes ces années."

Matt Pokora va donc se "retirer quelques mois des réseaux sociaux", et prendre la direction des États-Unis, où il mettra sa vie loin de l'agitation médiatique à profit.

L'Alsacien affirme vouloir y "travailler", dans sa "bulle", pour revenir plus fort que jamais.

Un message bien senti adressé à la presse

Souvent poursuivi par une certaine presse, sur fond de rumeurs et de spéculations diverses, Matt Pokora est malgré lui l'un des grands personnages médiatiques français.

Alors, au moment d'adresser cet "au-revoir" à ses fans, l'artiste les a prévenus sur ce qu'il pourrait bien arriver les prochains mois : "Vous allez sûrement lire pas mal de choses (bêtises ?) sur une pseudo nouvelle vie etc..." Qu'on se le dise, si Matt Pokora "s'exile" quelques mois aux Etats-Unis, il y soignera sa communication, et annoncera ce qui est à annoncer lui-même. Les informations que la presse people fera parvenir à ses lecteurs seront donc à prendre avec des pincettes.