Avec la nouvelle trilogie Star Wars, on pensait en toute logique avoir un grand méchant Sith digne de l’Empereur Palpatine. Snoke, incarné par le célèbre acteur Andy Serkis en motion capture, aurait dû devenir ce machiavélique seigneur Sith, en vain. En effet, le suprême leader Snoke se fait tuer en une fraction de seconde dans le dernier épisode en date, Star Wars : Les Derniers Jedi. Retour sur la réaction de l’acteur Andy Serkis alors qu’il apprenait la mort soudaine de son personnage.

Andy Serkis est partout. Après avec triomphé au box office dans la peau de Gollum dans le Seigneur des Anneaux, puis en incarnant le singe Cesar dans la dernière trilogie La Planète des Singes, le dernier grand rôle de l’acteur aux mille et un visage devait bien être Snoke, le suprême leader Sith des derniers Star Wars [VIDEO].

Et pourtant, en quelques secondes, l’affaire était pliée, Snoke s’est fait trancher en deux par son apprenti Kylo Ren lors du dernier épisode en date.

Une mort totalement inattendue, certes, mais surtout bien malheureuse alors qu’on nous annonçait que Star Wars allait connaitre le pire méchant de son histoire. L’acteur Andy Serkis, quant à lui, a été étonné de la facilité avec laquelle le réalisateur de l’épisode 8 de Star Wars [VIDEO], Rian Johnson, s’est débarrassé de son personnage, alors que l’acteur commençait tout juste à prendre ses marques en tant qu’empereur Sith.

Andy Serkis « dans un état second » en lisant le script

Dans une interview accordée au magazine USA Today, l’acteur s’est confié sur sa grande déception alors qu’il découvrait la mort surprise de son personnage dans le scénario.

Il révèle alors être entré « dans un état second ».

L’acteur raconte l’anecdote. Il se trouvait alors dans sa caravane pour le tournage, quand il s’est vu refiler une tablette par la production contenant le scénario de ses prochaines scènes. En faisant défiler les pages, il découvre avec stupeur la scène où son personnage, Snoke, incite clairement Kylo Ren à tuer Rey. Pourtant, l’apprenti du suprême leader se retournera pour trancher en deux son maître. L’acteur était alors sidéré, et il confie avoir eu beaucoup de mal à conserver ce secret sur son rôle.

En revanche, s’il s’avoue déçu par la mort prématurée de son personnage, Andy Serkis avoue que la scène est « brillante », et que le scénario est tout de même très réussi. Ll’acteur n’a rien révélé d’autre notamment sur le passé du grand Snoke, bien qu’il ait avoué tout connaitre du personnage. Peut-être en saura-t-on plus lors du prochain épisode ?