Connu pour son sens assez libertin dans ses propos, le journaliste, écrivain, et homme politique Martial Bissog, vient d'ajouter une nouvelle perspective à sa carrière celle d'être humoriste. D'origine camerounaise, cet homme de médias résidant en France nous propose son "One Man Froid" ce samedi 31 Mars 2018 à 20 heures précises au lieu dit IFC (institut français du Cameroun) de Yaoundé. Très sollicité pendant son média-tour, cet homme public n'a cessé de se revendiquer comme celui qui dit tout haut ce que les autres pensent bas. Quelques mois plus tôt, ce personnage atypique a présenté ses projets politiques pour le Cameroun, et ses aspirations à pouvoir se mouler dans cet univers de partage, de communion et d'accointances idéologiques.

Ce brusque retour devant les planches nous prouve une fois de plus que Martial Bissog est un homme prolifique aux accents prévaricateurs de pensées récréatives. Déjà présent dans la salle Canal Olympia le 22 Décembre 2017 dans la ville de Douala, l'humoriste camerounais a fait salle comble et son spectacle "Qu'est-ce qui n'a pas marché" revient cette fois avec 4 dates. Ce mercredi 28 Mars, un point de presse s'est tenu sis au Platinium Café de Bastos en présence de certains hommes de médias et des acteurs culturels.

La suite de la tournée média a continuée à l'émission "Bonjour le Cameroun" présentée par le célèbre Éric Christian Nya de la CRTV, ensuite "Nous chez vous" de Canal 2, puis un passage à Kalak FM.

Un One Man Froid au delà des clivages

En général, on parle de "One man Show" pour élaguer cet aspect burlesque des sketchs de la plupart des acteurs de ce domaine. L'artiste a choisi de retourner la situation en créant son One Man Froid afin de délier les langues et les apriori.

Se produire sur scène devant des milliers de personnes, demande habituellement une certaine dextérité et une détermination hors du commun. Martial Bissog dans son spectacle "Qu'est-ce qui n'a pas marché", parcour diamétralement les faits de sociétés (surtout africaines) et les contours de cet environnement pas souvent cohérent face à tout ses maux. Durant ce point de presse du 28 Mars 2018, l'artiste s'est exprimé sur ses motivations face à son " One Man Froid " et ses aspirations pour un Cameroun meilleur et prospère.

Le milieu artistique camerounais étant la plupart du temps jaugé par des scandales ou des incompréhensions perpétuelles, Martial Bissog émet quant à lui des réserves sur les problèmes des droits d'auteurs. Ce dernier met à contribution la responsabilité de tout un chacun pour la bonne marche de cette institution étatique.

Son expression assez libre et ouverte au monde, permet à son public de mieux cerner le personnage dans ses tribulations veines et surannées de son univers. Réparti cette fois en quatre dates, son spectacle qui a commencé le vendredi 9 Mars 2017 à l'IFC de Douala se clôturera le samedi 12 Mai 2018.

Concernant les dates de l'IFC de Yaoundé , le spectacle sera ce Samedi 31 Mars 2018 et se terminera le Vendredi 11 Mai 2018. Les billets sont disponibles à tout les Instituts Français de Yaoundé et Douala et au restaurant Champs Élysées à Douala. Martial Bissog, doté d'un humour quelque peu circonspect invite le public camerounais à découvrir les élans infiniment scabreuses des méandres de son émoi.

L'art est au rendez-vous avec ce nouveau venu de l'humour camerounais. En attendant une tournée en Afrique et à l'international, le journaliste et humoriste nous servira avec prestance sa composition ultime "Qu'est-ce qui n'a pas marché" ?

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite