Queen B et son mari Jay Z apparaissent dans un clip haut en couleur, et en égo : Apesh*t. Tourné au Louvre, il mélange la rigueur et le classicisme du musée, au registre nonchalant et parfois tribal, de la Musique et de la danse. Le clip est un évènement en pleine tournée mondiale, d'autant qu'il annonce la sortie de l'album "Everything is love", qui comprend neuf titres.

Beyoncé et Jay Z [VIDEO] sont les "amoureux" les plus emblématiques du monde de la musique actuelle, tous genres confondus.

Ils reviennent de loin, après s'être exposés publiquement il y a quelques temps, des suites de l'infidélité de Jay Z. L'interprète de Crazy In Love y fait référence dans son album Lemonade et le rappeur lui présente ses excuses, dans le sien, 4:44.

Les tornades traversées, le couple paraît plus solide que jamais et leur coopération musicale ne cesse d'épater les fans et les amateurs de musique. C'est donc avec "Apesh*t" que les Carters (véritable nom de famille), annoncent l'évènement

Un clip au Louvre à leur image

Le couple a su se mettre en valeur dans cet immense édifice.

Jouant des couleurs, des lumières et arborant des costumes très "seventies", vert et parme. Les styles et les formes sont fusionnés. Il est même question de danseurs, certes moins vêtus, mais qui rappellent les tendances actuelles Hip-Hop, Rap et R'n'b. Beyoncé et Jay Z en ont été les précurseurs et l'atmosphère musicale de ce clip, est aussi un mélange des genres. Une instrumentale Rap pourtant légère aux nuances R'n'B, menée par les le "flow" Hip Hop de Jay Z.

Beyoncé rappe aussi, mais en dégageant cette volupté et cette sensualité qui lui sont propres. Ici ils imposent "leur" genre, et les plans parlent d'eux-mêmes. Seuls, entourés des plus grands chefs-d'oeuvre de la peinture et de la sculpture, "Bonnie & Clyde" témoignent d'une prestance qui les rend légitimes.

Une forte atmosphère « black power »

Il est intéressant également de remarquer les clivages noirs et blancs dans ce clip.

Entre une atmosphère quasi blanche, blanc cassé et des protagonistes aux nuances de peau plus foncées. La dimension revendicatrice se fait évidemment remarquer.

Avec ce clip, Beyoncé confirme son assise tant en musique, qu'en performance et en cinéma. Connue pour ne jamais rien accomplir à moitié ou en tous cas, sur scène. Il est certain que la "Queen" et son roi ne manqueront pas d'émerveiller encore, le monde de la musique.

D'autant plus avec cet album, éloge à l'amour : "Everything is love".

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite