Après la sortie de ses deux premiers EP "Point de Rupture" et "Sun7", Doxx revient pour clôturer l'année 2018 avec son nouveau projet intitulé "Au final" composé de 7 titres.

Si le précédant disque nous laissait entrevoir une lumière positive chez l'artiste, pour ce nouveau CD, Doxx nous propose un nouvel univers complètement différent puisque celui-ci reprend les 7 phases du deuil élaborées par le docteur Elizabeth Kübler-Ross (le choc, le déni, la colère, la tristesse, la résignation, l'acceptation et la reconstruction).

Selon le docteur, le travail de deuil n'est pas seulement envisageable suite à la perte d'un proche, mais, il est transposable dans le domaine sentimental, lors d’une rupture amoureuse et dans le domaine professionnel, lorsqu’on arrive à terme d’un contrat, ou lors d’un licenciement.

Un univers qui nous suit tout au long du projet

Là où le rappeur excelle, c'est qu'il ne se contente pas de donner un simple titre à son morceau mais, le construit par rapport à celui-ci, ce qui nous plonge dans l'univers de ce deuil tout au long des 7 morceaux, où la mélancolie est le maître mot.

Dans le premier morceaux, Doxx, nous donne le point du vu d'une fille appuyant avec un refrain sombre, pour continuer par le titre "Déni" où une voix extérieur guide Doxx, puis, "Colère", son phare de l'EP clippé par l'artiste et disponible sur Youtube.

Ce son est le plus énergique du projet, on sent une certaine envie de revanche par l'artiste, qui souhaite passer à autre chose comme il l'annonce à 00:47 secondes " Là j'ai plus le coeur brisé, là j'ai juste la rage de vaincre, la rage de toute ***** ".

S'en suit du son "Tristesse", qui a contrario est l'un des morceaux les plus doux du projet. Puis, le morceaux "Résignation" arrive où Doxx souhaite du bonheur à son ex bien aimée, pour continuer, "l'Acceptation" suit dans le processus de deuil, avec une instrumentale plus rythmée et joyeuse, enfin, l'EP se termine par le morceaux "Au final".

Une pochette d'EP significative

Sur cette cover, le choix de voir le rappeur de dos, face aux projecteurs, avec diverses mots écrits sur le mur, nous donne l'impression que ceui-ci veut nous montrer une autre facette de lui, de son passé (d'où cet angle de vu) et, les projecteurs l'obligent à se dévoiler et se mettre à nu.

Les lumières lui rappellent qu'au final cette personne n'était pas pour lui et, qu'il doit avancer.

Le projet est disponible depuis le 07 novembre 2018 sur toutes les plateformes de streaming légales (Spotify, Dezeer, Itunes, Apple Music).

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite