L'Attaque des Titans ou dans son titre original japonais, Shingeki No Kyojin, est à la base un manga écrit et dessiné par Hajime Isayama. Publié depuis septembre 2009 (Il y a donc près de 10 ans), il sera adapté en série d'animation en septembre 2013 par l'intermédiaire de Wit Studio. Et c'est là que le phénomène prendra forme, au point de devenir un des plus grands succès de ses dernières années avec plus de 71 millions d'exemplaires (Manga) tirés.

Une série d'animation particulière

Le succès colossal du manga est en grande partie dû à son adaptation animée qui contribuera fortement à populariser le manga. La première saison étant en effet composée de 25 épisodes, a permi au spectateur de bien rentrer dans ce monde médiéval, qui fait office d'une sorte d'uchronie de la seconde guerre mondiale.

Publicité
Publicité

Effectivement, nous suivons le personnage d'Eren Jaeger, habitant dans une enceinte protégée par de gigantesques murs protégeant les derniers survivants de l'humanité des titans. Le but va être la reconquête de l'humanité de ses terres perdues. L'histoire est assez atypique et originale, mais n'explique pas à elle seule le succès considérable de ce shonen.

SNK un bijoux rare

Ainsi, Hajime Isayama, souvent remis en cause à travers ses dessins pas toujours très clairs ou bien réalisés, peut se targuer tout de même d'une écriture scénaristique unique et vraiment impressionnante, rappelant par certains aspects la série Games Of Thrones. Roi du clinffhanger, Isayama se joue des codes du shonen moderne en instaurant une surprise constante et extrêmement angoissante. Chaque personnage peut disparaître, peu importe son rôle ou son importance dans le manga.

Les sous intrigues peuvent rapidement devenir l'intrigue même et ainsi de suite. La construction et l'écriture de ce manga est absolument titanesque. La saison 2 n'a par exemple plus du tout les mêmes enjeux que la saison 1, tout est en constante évolution.

Au delà de tout cela, Isayama et Wit Studio misent énormément sur le réalisme de l'histoire et des personnages, n'hésitant pas à montrer des scènes d'une violence rare dans le monde du shonen, ce qui pourrait même l'amener à être un Seinen.

Publicité

On multiplie les scènes macabres au contraire d'animés shonen tels que Naruto ou Dragon Ball; toutefois sans jamais être trop axé dessus.

Les personnages, tous très différents et très adultes, deviennent facilement attachants, bien que leurs survies ne soit jamais garanti... Enfin, ce qui a largement contribué au succès de la série est sans aucun doute son opening, épique et véritablement à l'image du manga.

Avec toutes ses qualités, nul doute que beaucoup attendent la suite de la saison 3 qui arrivera en avril 2019 après une première partie pleine de complots à l'intérieur des murs.

Lire la suite