C'est le 25 juin 2009 que Michael Joseph Jackson s'éteint. Partout dans le monde, un sentiment de chagrin et de tristesse se répand. Tout d’abord, les fans se rassemblent à l’extérieur de l’hôpital, puis à Neverland, devant la maison de la famille Jackson à Hayvenhurst, et devant la Motown à Detroit, etc. D’immenses rassemblements ont lieu dans les grandes villes pour honorer la mémoire de la star.

Des personnalités de tout horizon expriment leurs peines devant les médias et sur les réseaux sociaux. Au Royaume-Uni, David Cameron, alors chef de l’opposition britannique, prend la parole : « Je sais que les fans de Michael Jackson, en Angleterre et dans le monde entier, seront tristes (…) C'était un artiste légendaire ». Et Nicolas Sarkozy de surenchérir : « C’est un homme qui a apporté beaucoup à la musique et à la danse.

Je garderai toujours le souvenir de l’émotion la première fois que je l’ai vu faire ce pas de danse ». Son amie Liz Taylor témoigne de son désarroi sur Twitter : « J’aimais Michael de tout mon cœur et je ne peux pas imaginer ma vie sans lui. Ma vie paraît si vide. Je ne pense pas que qui que ce soit ait su à quel point nous nous aimion ». De nombreux hommages de la part des plus grandes stars de l’industrie musicale se succèdent : U2, lors de leur tournée 360° à Barcelone le 30 juin ; le 5 juillet, à l’O2 Arena de Londres, c’est Madonna qui l’honore lors d'une tournée en reprenant un medley de ses chansons et en faisant défiler sur grand écran des images du chanteur disparu.

Les controverses

Mais, au-delà de l’amour et de l'admiration que Michael a suscités et suscite toujours, il y a les accusations et les affaires. Ainsi, le procès Arvizo en 2005 trouve son origine en 2003, à l’occasion de la diffusion du reportage d'un journaliste anglais, Martin Bashir. Dans ce film, on voit Michael Jackson en présence d’un jeune garçon de 13 ans, Gavin. Le garçon est atteint d’un cancer et, grâce à l’émission télé Laugh Factory, il a pu rencontrer son idole.

Michael s’attache à l’enfant et prend en charge les soins nécessaires à sa guérison. Puis, toujours généreux, il permet à la famille Arvizo de passer beaucoup de temps à Neverland. Une relation fusionnelle s’est créée entre l’enfant et Michael, Gavin allant même jusqu’à l’appeler « papa ». La famille n’avait rien à reprocher à son hôte, car, peu avant les accusations de son fils, la mère déclarait devant les caméras : « Michael Jackson est un véritable saint. Il s’occupe de mes trois enfants et de moi-même pour nous rendre heureux et nous mettre à l’abri du besoin ».

Jackson hors de cause

C'est l’avocat Larry Feldman, contacté par Janet Arvizo, la mère de Gavin, qui par la suite alerte les autorités, suite aux allégations d’abus sexuels dont les enfants Arvizo lui font part. Dans un entretien téléphonique, il ajoute que, selon lui, Jackson n’est pas un pédophile, mais simplement qu’il a l'âge mental d’un enfant de 10 ans. Les mêmes personnes impliquées dans le cas Chandler, une autre affaire d'abus sexuels présumés ayant impliqué la star, se retrouvent à nouveau ici et déclenchent la réouverture d’une enquête, aspect qui sera utilisé par la défense de Jackson lors du procès : Janet Arvizo aurait contacté ces personnes dans l’espoir d’obtenir un règlement à l’amiable avec des millions de dollars à la clé.

En juin 2005, le jury du tribunal acquitte le chanteur de tous les chefs d'inculpation. Totalement blanchi, mais tout de même fragilisé psychologiquement par cette épreuve, Michael quitte les États-Unis avec ses trois enfants pour le royaume du Bahreïn. Son frère Jermaine révélera plus tard que cet exil aurait eu lieu, même s’il avait été reconnu coupable.

Leaving Neverland

La chaîne HBO a diffusé cette année un film, Leaving Neverland, où deux hommes prétendent avoir été victimes d'abus sexuels de la part de Michael Jackson alors qu’ils avaient sept et dix ans.

La diffusion du film a fait l'effet d'une véritable bomble. Des radios ont décidé de boycotter les chansons de Michael Jackson. Les producteurs des Simpson ont retiré de leurs DVD un épisode où Michael Jackson jouait un des personnages. Drake a cessé d'interpréter la chanson Don't Matter to Me lors d'une tournée. La famille de l'artiste [VIDEO] a porté plainte et réclame 100 millions de dollars à HBO.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite