Le troisième trimestre s’est terminé pour Tesla sur une livraison de 97 000 véhicules [VIDEO], la plupart étant des Model 3, alors que le cap symbolique de la voie de la réussite était fixé à 100 000 véhicules. Alors que les prévisionnistes voyaient Tesla faire encore des pertes ce trimestre, la firme d’Elon Musk a réussi là où personne ne l’attendait et dégage un bénéfice très intéressant, même s’il est très loin de représenter les pertes continues de l’entreprise.

Tesla, déjà lancée pour demain

Le succès semble être une évidence pour Elon Musk. C’est pourquoi il s’est empressé de bien faire comprendre que la réussite de Tesla ce trimestre est dû à plusieurs facteurs, en particulier une gestion accrue des coûts. Surtout, il annonce déjà la couleur pour les trimestres à venir. Et l’entrepreneur sud-africain a de quoi voir la vie du bon côté. La GigaFactory 3, l’usine de Shanghaï, est opérationnelle.

Les premiers modèles vont sortir d’ici quelques jours pour atteindre un rythme de 150 000 véhicules à l’année, principalement des Model 3, et la futur Tesla Y, SUV basé sur la Model 3. L’implantation d’une usine en Europe est aussi imminente, même si l’on imagine volontiers que sur le vieux continent, il faudra plus de 10 mois pour faire sortir de terre une usine automobile de près d’un million de m² d’emprise au sol. Elle sera aussi consacrée au Model 3 et à la Y.

La conduite autonome vue par Tesla

La révolution du véhicule électrique semble être sa batterie qui permet des performances de très haut niveau tout en supprimant la majeure partie de la mécanique d’une voiture. Mais chez Tesla, ce n’est qu’un morceau de l’équation puisque la conduite autonome (FSD en anglais) est aussi importante. C’est là une autre source de revenu non-négligeable pour la marque.

Elon Musk a ainsi assuré pouvoir commencer à proposer le niveau 4 de l’autonomie automobile dès la fin de l’année. Dans ces conditions, la voiture se déplace seule, même sans assistance du conducteur. Si les voitures ne sont pas encore autonomes, Tesla se dirige avec ce niveau de sophistication vers un de ses objectifs, une armée de voiture-taxi autonomes, pensée elle aussi pour révolutionner le monde du transport de personnes.

Tesla a toujours fait de très nombreuses promesses et a toujours réussi à les tenir, même si les délais étaient parfois dépassés. La rentabilité de la marque est une promesse qui vient d’être tenue et donc tous les arguments jouent en faveur d’un essor qui ne fait que commencer. La marque devra toutefois compter sur la rude conccurence de la Taycan de Porsche, la Polestar de Volvo et de bien d'autres encore.

Mais Tesla a une longueur d'avance...

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite