C'est un des faits divers les plus glaçants de ces dernières années. Une histoire incroyable faite de mensonges, de rebondissements et d'histoires sordides. En 2017, le corps calciné d'Alexia Daval est retrouvé sans vie dans une forêt à quelques kilomètres du domicile du couple. Dans un premier temps, son mari n'est pas forcément mis en cause par les gendarmes puisque c'est lui qui signale la disparition de sa femme deux jours avant. Cette dernière faisait selon lui, un jogging quand elle a disparu. Aujourd'hui, la donne a bien changé puisque Jonathann Daval a reconnu dans un second temps être le meurtrier de la jeune femme après avoir changé à plusieurs reprises sa version des faits.

Ce mardi 17 novembre, les médecins légiste ont donné des détails du meurtre.

Me Gilles-Jean Portejoie, avocat de la famille d'Alexia pense à un viol post-mortem

Le procès de ce trentenaire a commencé le 16 novembre et devra se poursuivre encore quelques jours. Si dans un premier temps, il avait annoncé qu'il était innocent, il a finalement reconnu qu'il était le seul meurtrier de la jeune femme. Lors de sa première audition, le 16 novembre 2020, Jonathann Daval a jeté un regard rapide à la famille de la victime. Il risque la prison a perpétuité et sa sanction sera connue ce vendredi. Si l'affaire a fait grand bruit, c'est parce que pendant des mois, l'homme n'avait cessé de s'afficher dans les média complètement déboussolé.

Néanmoins, en janvier 2018, il est placé en garde à vue et explose sous les questions des forces de l'ordre et avoue le meurtre de sa femme, survenu selon lui lors d’une violente dispute.

Ce lundi 16 novembre, Me Gilles-Jean Portejoie, avocat de la famille de la jeune femme avait mis en avant une piste de "relation sexuelle après la mort d'Alexia" par Jonathann.

Ce mardi 17 novembre, le médecin légiste a donné des détails sur l'autopsie de la jeune femme et a déclaré qu'il n'y avait pas de preuve d'un rapport sexuel post-mortem, rapporte LCI.

Les internautes en colère

Dimanche, un reportage sur "Sept à huit" a été diffusé sur cette histoire et le rôle de Jonathann Daval a plus que choqué les internautes qui pendant des mois, s'est placé en victime dans cette affaire.

Il était même présent lors de la marche blanche en hommage à sa femme. Puis, après avoir reconnu les faits, il a accusé son beau-frère d'avoir commis ce meurtre avec lui. Pour les internautes, c'en est trop et les réactions ont été nombreuses. On a ainsi pu lire :

  • "Comment on peut violer un cadavre faux vrm être dégénérés quand même"
  • "Tuer, habillé sa femme pour une mise en scène, transporter un cadavre, calciné sa victime, inventer une histoire de toute pièce, faire genre pendant la marche blanche en causant avec les parents de la victime en pleurnichant tout en sachant qu'il est coupable. Dégénéré exactement"
  • "Faut vraiment être complètement allumé quand même"
  • "Necrophili sa mère"
  • "le roi des crasseux"

Suivez la page Femmes
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!