Au cours des cinq dernières années, de nombreux espaces autrefois considérés "sans danger" sont devenus des scènes de crimes et de massacres abominables. Des salles de cinéma, des salles de concert, des bureaux, des écoles, des restaurants et bien plus encore sont devenus des cibles. Suite au Massacre survenu lors d'un concert à Las Vegas le premier jour de ce mois d'Octobre 2017, les hôtels se doivent de repenser complètement leur système de sécurité.

L'objectif du tourisme, se sentir chez soi... mais ailleurs

Un hôtel accueillant doit donner aux voyageurs le sentiment d'être comme chez eux, dans un endroit sûr, afin de profiter pleinement de leur séjour et d'explorer sereinement une nouvelle destination.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Inclassables

Les récents événements sont venus rappeler à tous que la sécurité ne peut jamais être totale. Cependant, elle peut être renforcée, même si elle doit l'être au détriment de l'expérience client.

Les premières réactions post-attaque des hôteliers

Dans l'Etat du Nevada et principalement à Las Vegas, les hôtels ont réagi rapidement. Ils ont marqué les sacs et valises de leurs clients à l'aide d'étiquettes comme le ferait le personnel d'un aéroport. Malgré la réaction des uns, d'autres hôtels n'ont pas voulu investir dans ces actions ou n'ont pas voulu effrayer les touristes avec ces méthodes.

Quelques jours plus tard, la formation du personnel au repérage d'individus avec des comportements suspects a rapidement été mise en place dans les grands hôtels du Las Vegas Strip.

Comment procèdent les hôtels situés dans des zones à risque ?

Les établissements hôteliers situés à proximité d'un conflit ont su trouver des réponses en terme de sécurité et appliquent des mesures très strictes. Le King David Hotel de Jérusalem dispose par exemple de fenêtres capables de résister à des tirs de roquette, d'une technologie pouvant détecter les bombes ou encore d'un système de ventilation permettant de lutter contre une éventuelle attaque de gaz toxique.

Top vidéos du jour

L'incompréhension des témoins de cette tuerie

La fusillade orchestrée par Stephen Paddock depuis le 32ème étage du Madalay Bay a soulevé de nombreuses interrogations. La population ne comprend pas comment est-il possible qu'un individu ait pu transporter et stocker tout un arsenal assez massif (près d'un douzaine d'armes) sans aucune embûche.

Les solutions envisageables

  • La fouille de sacs

L'idée première a été de mettre en place un système de fouille des bagages. Bien que cette solution semble bonne, le coût et le temps investi seraient trop importants, notamment pour un hôtel de plus de 3000 chambres comme le Mandalay Bay.

  • Un déploiement humain plus important

Le questionnement concernant les moyens humains est alors survenu. Un déploiement plus important des forces de l'ordre au sein des hôtels (mais également des casinos dans le cas de Las Vegas) semble plus accessible en terme de coûts. La présence d'une sécurité renforcée serait déjà dissuasive contre le crime. Et même si elle ne pourra pas forcément empêcher les débordements, elle pourra agir plus rapidement et limiter "les dégâts".

  • La formation du personnel

Les hôtels peuvent également compter sur le personnel déjà présent sur place en renforçant leur politique de formation concernant la sécurité. Le Connecticut a mis en oeuvre un loi plus tôt cette année qui exige que tous les employés des hôtels de l'Etat reçoivent une formation sur la façon de repérer les signes de la traite des Êtres humains.

  • La modélisation informatique

Steven Barth, expert en droit de l'hôtellerie à l'Université de Houston au Texas, a suggéré l'analyse prédictive. En quoi cela consiste t-il ? Il s'agit d'analyser les données qui évoquent tous les comportements légèrement suspects qu'un hôtelier et ses employés pourraient remarquer. Ces nouveaux systèmes fonctionneraient en tandem avec une approche globale plus intégrée de la sécurité.

Et les armes ?

Aux Etats-Unis, tant que les armes d'assaut [VIDEO] resteront répandues et si facile à se procurer, les gens devront réévaluer à la fois la façon dont ils comprennent la sécurité de l'hôtel, et comment ils évaluent leur propre sécurité dans un scénario donné.

Que pensez-vous des solutions proposées face à cette récente fusillade à Las Vegas ?