Jason Fried, PDG d'une société de développement web dans le Wisconsin peut se targuer d'être un patron généreux et compréhensif. En effet, il possède une équipe d'environ 50 employés qu'il chouchoute avec de nombreux avantages en nature. Et ces derniers le lui rendent bien !

Pourquoi donner autant à ses employés ?

Le PDG de Basecamp pense que "donner de plus en plus de choses rend les gens heureux et plus à l'aise". Le management des ressources humaines de la petite entreprise est basé sur une considération importante du niveau de vie du salarié. Aux oubliettes la productivité et les économies. La priorité est donnée au bien-être de la personne.

Le turn-over du personnel est très faible puisque depuis 1999 (année de création de l'entreprise), seule une poignée de personnes ont quitté Basecamp. En général, c'est l'adaptation qui était en cause, en effet, la structuration de l'entreprise et la liberté qu'elle offre à ses employés peuvent être effrayantes et donner l'impression que "ce n'est pas sérieux". Parmi le personnel en place actuellement, 66% travaille pour l'entreprise depuis au moins 4 ans... les avantages y sont sûrement pour quelque chose !

De très nombreux avantages

Le salaire de base est déjà assez généreux... mais ça ne suffisait pas à Jason Fried qui multiplie les avantages chaque année :

  • 5 000€ d'allocation de vacances annuelle
  • 100€ de massages mensuels à domicile
  • 100€ de livraison de produits frais par mois
  • 16 semaines de congé parental payé
  • Des congés sabbatiques tous les 3 ans
  • Des semaines raccourcies de 4 jours et 32 heures pendant la saison estivale

L'entreprise peut se permettre d'accorder tous ces avantages car elle s'autofinance et ne possède pas de conseil d'administration.

Les décisions sont prises par le PDG qui concerte régulièrement ses employés.

En effet, chaque fois qu'un employé a une nouvelle idée pour un avantage, il la soumet et la partage en interne. Ensuite, un vote est effectué au sein du personnel, si la majorité apprécie l'idée, J.Fried donne son accord (sous réserve de faisabilité).

De plus en plus d'entreprises suivent l'exemple !

Le management bienveillant de Basecamp a su inspirer d'autres entreprises. Steelhouse, une société de marketing numérique, offre des voyages à ses salariés d'une valeur de 2 000€ par an. Plus récemment, ils ont mis en place les "steelhouse days" périodes de week-ends de trois jours réparties dans l'année.

Le congé parental est au coeur d'une remise en question de la part des entreprises qui tendent à offrir ce genre d'avantages. A compter de la naissance du bébé, Netflix offre un congé parental à prendre en illimité durant toute une année.

Et vous, quel serait l'avantage que vous aimeriez demander à votre patron ?