La guerre en #Corée du Nord pourrait éclater "à tout moment d'ici mars 2018". Ces propos alarmants ont été tenus par des experts militaires chinois, au moment même où Pékin lance des exercices au-dessus de la mer du Japon [VIDEO].

Un ancien haut responsable militaire chinois, le lieutenant-général Wang Hongguang, a en effet déclaré aux médias d'Etat chinois que Beijing devrait être mentalement préparé à une guerre sur la péninsule coréenne voisine, et ce n’importe quand, au point de devoir penser à mobiliser des troupes dans le nord-est de la Chine. Cette déclaration, relayée par Reuters et le Daily Mail, entre autres, tombe aussi au moment où la Chine vient d’effectuer des exercices militaires, impliquant des avions de guerre, au-dessus de la mer du Japon.

Cet avertissement inquiétant a en effet été prononcé la veille de l'envoi par la Chine de plusieurs avions de guerre vers ce territoire maritime, pour un exercice sur une longue distance dans la mer du Japon. Ceci a d’ailleurs incité la Corée du Sud à faire décoller des avions de combat, par précaution.

Le journal d'État chinois anglophone, le Global Times, a également repris cette information. Le lieutenant-général Wang Hongguang y précise que "La Chine devrait être psychologiquement prête pour une guerre de Corée, et les régions du nord-est de la Chine devraient être mobilisées pour cela.’’ ‘’Une telle mobilisation ne vise pas à déclencher une guerre, mais elle devrait être mise en œuvre à des fins défensives ", a-t-il ajouté.

Les forces aériennes chinoises ont fait décoller ce lundi des bombardiers, des chasseurs et des avions de reconnaissance à travers le détroit de Tsushima jusqu'à la mer du Japon afin de "tester les capacités de combat en mer".

La Chine s’inquiète de la situation en Corée du Nord

Le porte-parole de l'armée de l'air, Shen Jinke, a indiqué dans un communiqué qu’il s’agit d’un entraînement annuel régulier de l'armée de l'air chinoise qui est conforme aux lois et pratiques internationales et qui n'est pas destiné à un État, une région et une cible en particulier.

C'est la première fois que l'armée de l'air chinoise traverse le détroit entre la Corée du Sud et le Japon.

Les chefs d'état-major interarmées de Séoul, de leur côté, ont déclaré que cinq avions de combat chinois sont entrés dans la zone d'identification de défense aérienne de la Corée du Sud au large d'une île sud-coréenne.

Ils se sont ensuite envolés vers la zone de défense aérienne japonaise, au-dessus des eaux entre la péninsule coréenne et le Japon. Avant de rentrer en Chine.

La Corée du Sud a utilisé une ligne téléphonique militaire pour avertir la Chine de l'entrée de ses avions dans la zone et cette dernière a répondu que cela faisait partie de l'entraînement de routine, a déclaré le responsable de l’opération. Les responsables chinois seraient-t-ils persuadés qu’un conflit entre le régime de Kim Jong-un et les USA de Donald Trump est de plus en plus probable ? #Kim Jong-Un #troisième guerre mondiale