Chaque année, les présidents américains doivent passer un examen de santé au Centre médical naval national à Bethesda (Maryland). Après une année à la tête des Etats-Unis, Donald Trump se décide enfin, ce vendredi, à se plier à la tradition qui perdure depuis plusieurs décennies. Le chef d'Etat, qui raffole de malbouffe et qui pratique très peu de sport, a-t-il peur de ce 'check-up' qui passe en revue sa tension, son poids, son cholestérol, mais aussi ses capacités mentales ?

Trump passe son premier test médical

Rappelez-vous en février 2012, Blasting News avait publié un article concernant un collectif de psychiatres qui remettait en cause la capacité mentale de Donald Trump à gouverner.

Ouvertement raciste, islamophobes [VIDEO], misogyne et sexiste [VIDEO], ce 45ème président des Etats-Unis est de loin le plus controversé de son Histoire. Cet assoiffé de pouvoir mégalomane ne semble pas avoir de morale, ni de conscience.

Donald Trump ne passera finalement que l'examen physique. A bientôt 72 ans, le président américain pèse 107 kilos pour 1,92 mètres. Même s'il se vante souvent d'être en pleine forme, Trump révèle un sur-poids certain dû à une mauvaise alimentation qui se limite à d'innombrables steaks-frites-Coca. La Maison Blanche n'a pas jugé utile (à la demande du président ?) de lui faire passer l'examen psychiatrique. En effet, Donald Trump dit lui-même qu'il est, non seulement intelligent, mais qu'il est aussi un vrai "génie" élu par son peuple "grâce à ses mots".

Cela suffit-il pour rassurer les citoyens américains et le monde entier ? Trump a-t-il peur de ce test qui évalue sa santé mentale ?