Malgré que l'Etat Islamique ait accusé de lourdes pertes ces derniers mois, que ce soit en termes d'hommes, de territoires et de matériels, le groupe terroriste continue de faire régner la terreur en Syrie. L'organisation terroriste, qui tente coûte que coûte de conserver ses dernières poches de résistance, a lancé le 25 juillet dernier l'une des plus grandes séries d'attaques que le pays a connues depuis le début de la guerre civile en 2011. Plus de 250 personnes ont perdu la vie dans la province de Soueida. Suite à cet assaut, 36 Femmes et enfants ont été pris en otage.

Publicité
Publicité

Daesh veut la fin des hostilités de Damas

La situation de la Syrie n'est toujours pas au beau fixe. Malgré la réduction drastique des capacités des terroristes, le pays de Bachar Al-Assad continue de subir cette occupation. Selon l'OSDH, l'Observatoire syrien des droits de l'Homme, l'Etat Islamique aurait emmené avec lui 20 femmes et 16 enfants. Ces renseignements, confirmés par le site d'information local Soueida24, ont été récemment mis à jour par Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH, qui évoque quant à lui trente personnes actuellement détenus par le groupe terroriste : "Quatre femmes ont réussi à prendre la fuite, et deux sont mortes, l’une tuée par balle, l’autre, probablement d’épuisement".

Publicité

Toutes ces personnes font partie de la minorité druze. La province de Soueida, généralement épargnée par les conflits actuels et sous contrôle de Bachar Al-Assad, n'est désormais plus en sécurité. Afin de pouvoir libérer les otages sains et saufs, le groupe terroriste exige que le pouvoir syrien cesse les hostilités contre une organisation qui leur est liée. Les djihadistes veulent également la libération de détenus qui ont un lien direct avec leurs activités terroristes.

Ne manquez pas les dernières informations!
Cliquez sur le sujet qui vous intéresse le plus. Pour ne rien manquer, nous vous tiendrons informé des dernières informations sur le sujet.
Femmes

Peu de résistance face aux terroristes, une occupation toujours importante

Suite à l'attaque qui a coûté la vie à plus de 200 personnes, Daesh n'a pas eu de grande difficulté à enlever ces personnes. Selon Nour Radwan, la plupart des habitants de cette zone ne sont que des gens travaillant dans l'agriculture.

Pour l'instant, la situation en Syrie reste inquiétante. L'Etat Islamique, qui a perdu plusieurs parties de son territoire ces derniers mois, ne détient désormais que 3% de son espace initial.

Cependant, le groupe djihadiste n'en reste pas moins très menaçant, car il continue de commettre de nombreuses attaques dévastatrices dans tout le pays du Moyen-Orient.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite