La lutte contre le terrorisme est l'un des combats que mène le Cameroun depuis plusieurs années. En effet, le pays est victime de plusieurs attaques dans certaines régions du territoire. Il s'agit entre autres de la secte islamique Boko Haram dans le grand Nord et des terroristes sécessionnistes dans les régions du NOSO (Nord-Ouest et Sud-Ouest). Le chef de l'État Paul Biya a instruit une certaine discipline sécuritaire en vue de la protection des biens et des personnes.

Publicité
Publicité

A cet effet, les FDS (forces Nationales de Défense et de Sécurité), s'appliquent quotidiennement à protéger les populations, les réfugiés et les déplacés internes. Toutefois, ce 15 juin 2019, à 9 km de l'Arrondissement d'Eyumodjock (département de la Manyu, Sud-Ouest), un véhicule de la Police Nationale a été attaqué.

Il a été victime d'un attentat à Engin Explosif Improvisé, fixé par des terroristes sécessionnistes.

Publicité

Ce véhicule affrété par la Police Nationale, faisait partie d'un convoi des Forces Nationales de Défense et de Sécurité, provenant de Mamfé. Ce convoi prenait la direction de Otu-Border, près d'Eyumodjock comme cela est indiqué dans le communiqué du Ministère de la Communication du Cameroun.

Le Cameroun lutte contre le terrorisme

Cette attaque terroriste a par ailleurs causé un bon nombre de dégâts autant physiques que matériels.

Les victimes se comptent au nombre de 4 morts (fonctionnaires du Corps de la Sûreté Nationale) et de 6 blessés. Face à ce cataclysme sur les FDS, le Chef de l'État a instruit d'évacuer les victimes par hélicoptère, pour être immédiatement prises en charge à l'hôpital militaire de Douala.

En outre, le gouvernement sous l'impulsion du Président de la République, est en train de mettre sur pied une stratégie résolument engagée dans le but d'avoir un dialogue inclusif. L'État du Cameroun condamne avec la plus grande fermeté cet acte criminel et lâche, perpétré par des bandes armées et des terroristes sans foi ni loi.

Cet acte a été commis contre des éléments dévoués et consciencieux des FDS, dont la vocation et la mission sont d'assurer la sécurité des biens et personnes.

Une Police Nationale au service des populations

Le chef de l'État adresse ses sincères condoléances aux familles éprouvées et des souhaits de prompt rétablissement aux blessés de cette attaque. Paul Biya réitère ainsi son soutien constant et celui de toute la Nation camerounaise aux Forces Nationales de Défense et de Sécurité.

Publicité

L'État du Cameroun dans ses prérogatives pour un patriotisme effectif des citoyens, réaffirme sa détermination à tout mettre en œuvre pour rétablir l'ordre et la sécurité dans les régions du NOSO.

Le Cameroun qui est un pays doté d'un multiculturalisme inhérent, compte se déployer dans les régions en crise afin de contribuer à l'élargissement du vivre ensemble. Des efforts sont déployés afin de maintenir la paix et la cohésion sociale dans ces régions.

Publicité

Le Président de la République a ainsi mis sur pied un Plan d'Assistance Humanitaire d'Urgence dans ces régions afin de venir en aide aux déplacés internes.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite