Alors qu'un super-typhon (comparable à un ouragan de catégorie 5) vient de toucher gravement le pays avec des vents aux alentours de 230 km/h et de fortes pluies, le gouvernement et les habitants découvrent avec horreur les dégâts qu'il a causés. Promettant d'être plus meurtrier que l'ouragan Florence (au moins 53 morts), le typhon Hagibis a déjà tué au moins 56 personnes, au moins 100 personnes sont blessées et 15 disparues.

De nombreux secouristes (environ 110,000) provenant de la police, de l'armée ou des pompiers parcourent les zones dévastées à la recherche de nouvelles victimes ou de personnes bloquées par les décombres.

Le corps d'un enfant a été retrouvé dans une rivière. Ces équipes se déplacent lentement car elles doivent nager ou ramer pour atteindre les zones sinistrées. Une course contre-la-montre a démarré car beaucoup de personnes âgées qui ne peuvent pas se déplacer et qui sont plus fragiles sont coincées sous les décombres ou doivent être rapidement prises en charge. Entre les maisons effondrées, les glissements de terrain et les cours d'eau qui débordent, il faudra beaucoup de temps pour que tout revienne à la normale.

Le match de rugby entre l'Ecosse et le Japon a finalement été maintenu malgré l'annulation de Namibie-Canada le dimanche matin. Les rugbymen canadiens ont aidé les habitants à nettoyer la ville. Trois matchs ont été annulés à cause du typhon Hagibis.

Concernant les transports, ceux-ci sont toujours (très) perturbés. Dans la ville de Nagano, 10 trains à grande vitesse ont été touchés et la compagnie a indiqué qu'il leur faudra un temps considérable avant que le service ne soit complètement opérationnel.

Quelle réponse du gouvernement ?

Le Premier ministre, Shinzo Abe, s'est exprimé sur cette catastrophe : "There are concerns that the impact on lives and economic activities may persist. [...] We will respond as best we can as we continue to think about those who are suffering. (ll est à craindre que l'impact réduisant le quotidien des personnes et les activités économiques puisse persister. [...] Nous réagirons du mieux que nous pouvons tout en continuant de penser à ceux qui souffrent.)

Le gouvernement a demandé que l'électricité et l'eau courante soient rétablies le plus vite possible tout en assurant une distribution d'eau, de nourriture et d'abris aux personnes touchées.

Selon le Ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales, plus de 138,000 foyers n'avaient plus d'eau courante alors que 53,000 n'ont plus d'électricité.

Une aide morale et matérielle de la part d'importantes personnes du monde entier

La président taïwanaise, Tsai Ing-wen, a offert ses plus sincères condoléances pour les familles qui ont perdu des proches ou des connaissances et précise qu'elle serait prête à envoyer de l'aide matérielle pour aider le Japon.

D'autre part, le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a aussi exprimé ses condoléances et souhaite aux personnes blessées de se remettre rapidement.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite