Dans un communiqué signé du 19 mars 2020, le Ministre de la Santé Publique (Minsanté) Malachie Manaouda, a prescrit à tous les passagers du vol Air France (AF 900) arrivé à l'aéroport international Yaoundé-Nsimalen le 17 mars 2020 à 20h30, de respecter les prescriptions émises par le gouvernement concernant le Coronavirus (Covid-19). En effet, ce vol en provenance de Roissy-Charles-De-Gaulle en France, avec à son bord 198 personnes (jusqu'ici ce vol est considéré par ses services compétents comme un vol à risques) avait à son bord 3 suspects testés positifs au Covid-19.

Le Minsanté demande ainsi à tous les passagers de cette correspondance, de bien vouloir respecter les mesures de quarantaine qui ont été indiquées par le gouvernement. Il leur demande également de se signaler au 1510, afin de se faire évaluer par ses services dédiés. Un centre de prélèvement spécial sera aménagé à ce effet, ceci sans délai au (Paposy) Palais Polyvalent des Sports de Yaoundé, dans le respect du règlement sanitaire international.

Le Cameroun au four et au moulin

Cette mesure est mise sur pied dans le but de faciliter l'action du dispositif de riposte et de protéger la communauté.

Il leur est formellement recommandé d'observer une quarantaine de 14 jours avant toute activité. Des numéros de téléphone (677899369, 677894364, 677897644, 677900157) ont ainsi été mis à la disposition des communautés pour plus d'informations.

Toutefois, depuis les 13 mesures prises sous hautes instructions du Chef de l'Etat, à travers le Premier Ministre Dion Ngute, quelques plaintes ont été enregistrées, notamment celle des commerçants.

De nombreux commerçants effectuant des vols entre la Chine et l'Italie, s'inquiètent pour leurs affaires. Par ailleurs, la prévention et la vigilance sont en tête de mesures sécuritaires pour le Cameroun.

Des mesures préventives nécessaires

"Mettre en place un centre unique de gestion des cas confirmés et suspects. L’éparpillement actuel des patients (Hôpitaux et hôtels) comporte un risque important de l’accroissement de la propagation du virus. Tout ceci est possible grâce à une rationalisation des dépenses gouvernementales. En période crise sanitaire, certains privilèges non significatifs peuvent être supprimés afin de rediriger les ressources à la construction d’une grande unité de prise en charge. Les grandes entreprises nationales peuvent également être approchées pour participer à cette construction. Mais le maître-mot doit être la transparence et la bonne gestion. L’avantage de cette mesure réside sur le fait qu’elle devient un acquis et pourra servir éventuellement dans d’autres situations", explique le Dr Albert Ze.

Le gouvernement pour l'instant communique sur les nouveaux cas de Covid-19 et travaille d'arrache-pied à ce que ces mesures puissent être respectées. La durée des mesures prises par le Chef de l'Etat S.E. Paul Biya est de 15 jours renouvelable (18 mars au 02 avril 2020). Le Cameroun compte aujourd'hui 17 cas d'infection au Covid-19. Concernant les mesures sur le plan sanitaire du Ministère du Commerce pour la gestion des flux dans les marchés.

De 5h à 7h du matin, les espaces seront désormais réservés exclusivement au nettoyage des marchés, les ventes sont donc interdites pendant ce timing. De 7h à 16h, le marchés seront ouverts et réservés à la vente au grand public.

De 16h à 18h, les marchés seront une fois de plus nettoyés, et de 18h à 5h du matin, les marchés demeurent fermés.

Ne manquez pas notre page Facebook!