Des mesures de protection ont été soumises par le Cameroun dans le but de lutter contre la propagation du Coronavirus (Covid-19). A cet effet, le Ministre de la Santé Publique, Malachie Manaouda, a fait plusieurs sorties afin de communiquer les différentes mesures nécessaires aux populations en vue de la prévention et de l'alerte de nouveaux cas. Un numéro vert a d'ailleurs été mis à la disposition des citoyens camerounais (1510) et trois autres contacts téléphoniques (677897644, 677900157, 677847093) pour aider à la gestion de cette pandémie.

Sous haute instruction de Chef de l'Etat de la République du Cameroun S.E.

Paul Biya, le mardi 17 mars 2020, le Premier Ministre Chef du Gouvernement Chief Joseph Dion Ngute a donné les mesures restrictives concernant à prévenir et protéger les populations du Cameroun. Ces mesures sont applicables à partir du mercredi 18 mars 2020 dans toute l'étendue du territoire national. Treize mesures sont ainsi sorties de ce discours du Premier Ministre qui s'est entretenu avec le Ministre de la Santé dans la matinée du 17 mars 2020.

De nouvelles mesures de restrictions pour le Cameroun

Ces différentes mesures consistent entre autres à fermer les frontières aériennes, terrestres et maritimes, avec tous les vols suspendus saufs ceux des cargos et des transports de biens essentiels.

Cette suspension de vols à travers le pays sera accompagné d'une suspension des visas d'entrée au Cameroun, ceci pour lutter contre la propagation du Coronavirus. Toutefois, les citoyens voulant revenir au pays devront prendre attache avec les ambassades et les consulats et différentes représentations diplomatique du Cameroun.

Rappelons que le Cameroun en est à 10 cas de malades du Covid-19 jusqu'à ce jour.

Dans le domaine éducatif les établissements (professionnels et privés) seront également fermés. Sur un point de vue social, les rassemblements de plus de 50 personnes sont interdits, ainsi que les compétitions scolaires et universitaires (reportées).

Sous la supervision des autorités administratives, les bars, les restaurants et autres structures de divertissements devront être fermés dès 18 h. En outre, le système d'approvisionnement des marchés sera entièrement contrôlé afin d'éviter les ruptures de stocks. Les transports urbains et interurbains seront acceptés seulement en cas de nécessité et les surcharges dans les taxis et transports en commun interdits.

Une surveillance accrue pour les riverains

Les hôtels pourront avoir une facilitation des logements et des équipements nécessaires par les autorités compétentes. Les missions à l'étranger sont également suspendues pour les administrations publiques et parapubliques. La recommandation pour l'application des mesures d'hygiène est valablement nécessaire.

Dans la nuit du 17 mars 2020, des passagers arrivés de France ont aussitôt été confinés dans quelques hôtels (pour une durée de 14 jours) pour une mise en observation. Ce matin dans les agences de voyage, de longs rangs ont d'ailleurs été constatés, sans doute dans le cadre du remboursement de certains billets de voyages étant donnée la fermeture des frontières.

Le Ministre de la Santé Publique du Cameroun a fait un communiqué (17 mars 2020) pour la mise en quarantaine de tous les passagers des vols en direction de Douala. Il a instruit au Gouverneur de la ville de Douala de bien prendre (en liaison avec les aéroports du Cameroun), toutes les mesures de police administratives destinées à la mise en quarantaine systématique de tous les passagers débarquant à Douala.

Celui-ci devra ensuite réquisitionner les hôtels de la place et placer ces passagers en quarantaine pour une durée de 14 jours.

Suivez la page Covid-19
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!