Le patriarche camerounais, homme politique d'envergure et Maire de la ville de Bandjoun (à l'Ouest du Cameroun) Fotso Victor, est décédé ce vendredi 20 mars 2020 en France, à l'âge de 94 ans. La nouvelle est tombée comme un couperet au sein du monde politique, social et économique du pays.

Très connu pour avoir émergé par la plus petite porte, cet homme représentant un modèle pour le peuple camerounais fut à l'origine de plusieurs structures et entreprises dans son pays le Cameroun. Né un 26 juin 1926 à Bandjoun, il va contrecarrer le guide sociétal parfois muré en caste en partant d'une vie modeste à celle d'un homme nanti et prospère.

Une hommage bien mérité venant du Minjec

C'est avec beaucoup d'empathie et de respect que certaines personnalités du pays et hommes politiques lui ont tour à tour rendu hommage. C'est le cas du ministre de la Jeunesse et de l'Education Civique Mounouna Foutsou.

"C'est avec une grande émotion que j'ai appris le décès du Patriarche Fotso Victor, homme multidimensionnel, Ambassadeur du Youth Connekt Cameroon. J'imagine le vide que laisse la disparition de ce généreux patriote camerounais qui aura tant œuvré pour le développement de notre pays et laissé de nombreuses réalisations caritatives au service des autres. Oui, cher patriarche, tu auras contribué à l'encadrement de la jeunesse camerounaise. Je me souviens encore de cette importante rencontre de sensibilisation au lancement de l'initiative Youth Connekt Cameroon à ta résidence de Bandjoun. Sans hésitation, tu as marqué ton adhésion totale à accompagner cette initiative et quelques jours plus tard, cela s'est traduit par des actes concrets. Une fois encore, Merci pour cet élan de coeur comme tu savais souvent le faire à l'endroit de tes jeunes compatriotes. A la famille du Patriarche Fotso Victor, et en cette douloureuse circonstance, j'adresse mes sincères condoléances auxquelles j'associe mes sentiments les plus émus", a terminé le Ministre de la Jeunesse dans son hommage au patriarche.

Fotso Victor, la rage de réussir

Homme de poigne, il va commencer comme distributeur (dans le commerce général) dans la ville de Mbalmayo (Sud du Cameroun). Propriétaire et fondateur de plusieurs entreprises, il va notamment mettre sur pied les célèbres structures Pilcam et Fermencam. Egalement fondateur de l'IUT de Bandjoun, Fostso Victor a parallèlement construit sur fonds propres l'hôtel de ville de sa circonscription.

Maire depuis 1996, il a été réélu lors du dernier scrutin municipal du 9 février 2020. Polygame réputé, Fostso Victor a eu plusieurs enfants et est notamment le beau-père du célèbre footballeur camerounais Geremi Sorelle Fostso Njitap. Grand militant du RDPC (Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais), Fotso Victor laisse ainsi un grand héritage au Cameroun à travers ses actions et son humilité.

Mounouna Foutsou rend ainsi un hommage à un grand homme, qui restera à jamais gravé dans la mémoire de ses concitoyens.

Ne manquez pas notre page Facebook!