Le REPCAM (Relais Enfants - Parents du Cameroun) qui officie depuis plus de dix ans sur le terrain, a une fois de plus voulu mettre en avant cette complaisance avec laquelle elle s'évertue à aider les enfants des détenus et défavorisés. A cet effet, une cérémonie de remise de dons s'est déroulée ce vendredi 11 septembre 2020 à Yaoundé, au siège du REPCAM au lieu dit "Carrefour des Carreaux" à Mvan.

La présidente du REPCAM Antoinette Désirée Mveng Mba a commencé l'évènement en présentant les activités de ce réseau et en impliquant les jeunes enfants devant recevoir leurs fournitures scolaires. Les animations ont débuté avec les réactions des enfants avec des récitations (Mon papayer, Ma famille...), durant la séance de détente et d'animation.

La cérémonie s'est déroulée en présence des membres des familles détenus et de quelques invités. On notait la présence de l'artiste musicienne Tao Lil (du Label Motbinama International Records), de l'organisatrice de l'élection nationale "Miss Cameroun" et de quelques lauréates. Ceux-ci ont d'ailleurs procédé en primeur à cette remise de dons à Yaoundé.

Une entreprise sociale active auprès des détenus et des couches vulnérables

Le REPCAM, c'est également un suivi psychologique des parents et des enfants. Cette Organisation Non Gouvernementale reçoit de nombreux dons afin de pouvoir aider cette souche de la société à se réintégrer progressivement. En effet, cette ONG s'exerce au quotidien à imposer la gratitude et cette applicabilité à mettre en exergue les émotions des jeunes enfants afin qu'ils réapprennent à sourire et à dire : "je t'aime".

Pour la journée du 11 septembre 2020, plusieurs enfants ont pu recevoir des fournitures scolaires destinées à la prochaine rentrée scolaire qui est imminente. A Yaoundé il y avait dans la liste :

  • Les femmes de la prison principale qui ont reçu 39 enfants pour 16 familles enregistrés
  • Les hommes de la prison principale qui ont reçu 208 enfants pour 77 familles enregistrées
  • Les des enseignants de la prison centrale qui ont reçu 13 enfants pour 4 familles enregistrées
  • Les pères les plus démunis qui ont reçu 58 enfants pour 21 familles enregistrées
  • Les femmes de la prison centrale qui ont reçu 104 enfants pour 39 familles enregistrées
  • Les condamnés à vie de la prison centrale qui ont reçu 08 enfants pour 03 familles enregistrées
  • Les membres de la FESCULE (Activités Culturelles) de la prison centrale qui ont reçu 43 enfants pour 13 familles enregistrées
  • Les autres cibles vulnérables du REPCAM ont reçu 51 enfants pour 13 familles enregistrées

Le REPCAM, cet outillage encré dans la préservation des acquis et du bien-être

La présidente du REPCAM a parallèlement insisté sur le fait que les enfants devaient être sages et faire leurs devoirs quotidiens, afin que leurs parents soient toujours fiers d'eux.

Après cette donation, la caravane du REPCAM a continué le 15 septembre 2020, avec une donation de kits scolaires remis à 121 enfants des détenus de la prison centrale d'Ebolowa, et ensuite ce 17 septembre 2020, avec un don à 117 enfants des détenus de la prison principale d'Edea.

Claire Mimboe, qui a créé le REPCAM, a d'ailleurs tenu à remercier l'administration pénitentiaire d'Ebolowa (Région du Sud) et madame le régisseur de la prison principale d'Edea (Région du Littoral) pour leur collaboration et leur disponibilité.

La caravane va continuer son parcours avec d'autres remises de fournitures scolaires à des enfants détenus d'autres régions du Cameroun.

Ne manquez pas notre page Facebook!