La ville de Kribi (station balnéaire située dans la région du Sud) a connu un évènement des plus inhabituels : le kidnapping d'un expatrié. Cet étranger résidant au Cameroun s'appelle Patrice Porte, il est le Directeur Général de ICRAFON. Les médias ont fait état d'un kidnapping orchestré par des bandits car ceux-ci avaient pisté ces étrangers depuis leur lieu de loisirs.

Le directeur d'entreprise serait venu avec son épouse dans la ville de Kribi le weekend du 17 septembre 2020, pour assister à une partie de Golf. Les évènements se sont déroulés en début d'après-midi le dimanche 18 septembre 2020.

Le Directeur Général de ICRAFON était en train de rentrer dans les environs de 13h, avec son véhicule occupé par trois personnes, dont un autre Directeur Général surnommé Monsieur Christian Poisonnet, tous les deux de nationalité française, quand ils ont été séquestrés par des bandits.

Le grand banditisme étant la panacée de quelques individus en manque de repères, la ville de Kribi en est malheureusement la victime. Face à ces nombreux cas rencontrés dans cette ville touristique, les forces de l’ordre travaillent en synergie avec les populations pour mettre fin à ce désagrément sociétal. De nombreux touristes choisissent ce lieu de détente pour se détendre ou pour goûter les saveurs des fruits de mer dont regorge cette région de l’Océan.

La ville est traversée par la route nationale 7 et la route provinciale P8 à 170 km à l'est du chef-lieu régional Ebolowa. Elle est à 180 km au sud de Douala, plus grande ville et plus important port du pays. La ville côtière de Kribi est située au bord du golfe de Guinée, au sud du Cameroun, dans le département de l'Océan dont elle est le chef-lieu, à l'embouchure des rivières Kienké et Lobé.

Cette nouvelle attaque met en mal ce coin paisible et touristique du Cameroun. Heureusement, les forces de police ont pu démanteler ce repère de brigands grâce à leur dextérité et à leur endurance dans cette opération spéciale.

Des bandits opèrent dans la ville de Kribi

Rappelons que ICRAFON produit des stylos et rasoirs de la marque BIC, qu'il distribue sur l'ensemble du territoire camerounais et dans les pays limitrophes.

Des produits bien répertoriés dans la sous-région Afrique Centrale. Après Brazzaville et Abidjan, Patrice Porte s’est installé à Douala depuis septembre 2019 où il occupe le poste de DG CFAO ICRAFON Cameroun.

Par ailleurs, durant le trajet entre le Golf Club de Kribi et la route principale, soit 3 km environ, ceux-ci sont stoppés dans un bosquet par un individu qui faisait semblant de réparer la roue de sa voiture au beau milieu de la route en terre battue. En voulant lui porter secours, cet individu qui semblait en détresse a subitement sorti une arme avec ses complices pour les tenir en respect.

Ces deux autres individus également armés sont aussitôt sortis de la brousse, et on ensuite ligoté Monsieur Poisonnet.

Dans leur sale besogne, ils ont fouillé ce dernier puis l'épouse de Patrice Porte. C'est de cette manière qu'ils ont pu kidnapper le Directeur Général de ICRAFON et ont disparu avec lui et les occupants de la voiture, ligotés dans la forêt qui jouxte le Golf Club. Ces bandits ont fini par abandonner les deux autres après avoir pris le butin de ladite fouille. Jouant sans doute sur le temps, ceux-ci on rejoint la forêt avec leur proie et n'ont malheureusement pas fait long feu. Les forces de l'ordre prêtes à intervenir ont agi comme des commandos dans cette mission périlleuse afin d'éviter une catastrophe.

En effet, le Cameroun est attaqué dans les régions du NOSO (Nord-Ouest et Sud-Ouest) par des séparatistes sécessionnistes et dans le septentrion par la secte islamique Boko Haram.

Grâce à l’intervention du Chef de l’Etat Son Excellence Paul Biya, de nombreuses mesures ont par ailleurs été prises afin de protéger les populations de ces hors la loi. Un Grand Dialogue National à d’ailleurs été organisé (du 30 septembre 2019 au 04 octobre 2019 à Yaoundé) afin de trouver des solutions face à ces crises. De nombreuses résolutions sont d’ailleurs sorties de cette grande assemblée historique. D'où ce renforcement sécuritaire dans les villes touristiques et balnéaires qui mettent en exergue le patrimoine camerounais.

Le BIR libère le DG de ICRAFON

Alertées par cet enlèvement soudain, les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) dont un détachement du BIR (Bataillon d'Intervention Rapide) de Kribi, ont organisé la chasse à ces bandits.

Les Forces de Défense et de Sécurité alertées ont pu libérer Monsieur Patrice Porte des mains de ces ravisseurs en intervenant aussitôt. Notons que le bataillon d'intervention rapide, nommé bataillon léger d’intervention de sa création en 1999 jusqu'en 2001, est une unité d'élite, comptant actuellement environ 5 000 hommes, considérée comme la force la mieux équipée et entraînée du Cameroun. Aujourd’hui reconnu par leur efficacité dans les interventions, il intervient dans la discrétion et opte pour des opérations bien structurées et musclées. Ayant plusieurs corps et représentativités dans l’armée, le BIR est actuellement l’un des premiers piliers qui lutte contre le terrorisme dans les zones et régions touchées par ce fléau destructeur.

Les missions du BIR se sont largement étendues depuis sa création. Forts de plusieurs milliers d’hommes, d’un matériel de guerre polyvalent (terre, mer et air) et d’un entrainement adéquat, les éléments du BIR occupent à ce jour un rôle de premier plan dans la défense du territoire. Ses nombreuses interventions ont été celles de Bakassi, Boko Haram et la crise anglophone. Le BIR représente une unité d'élite assez représentative au Cameroun et est très apprécié pour ses descentes sur le terrain, lors des attaques de Boko Haram.

Les Forces de Défenses et de Sécurité notamment le Bataillon d’Intervention Rapide, travaille de façon professionnelle d’où cette intervention subite dans cette forêt où opèrent ces hors la loi.

Cet antre couramment utilisé par ces bandits a maintes fois fait l’objet d’enlèvements dans de nombreuses régions. Toutefois, sachant que la sécurité est une priorité pour cette ville balnéaire, les FDS s’y appliquent de façon tangible à pouvoir permettre une sécurité maximale des touristes venant de divers horizons.

Rappelons que les Forces de Défense ont notamment pour mission générique d’assurer la sécurité et l’intégrité de l’Etat, ceci dans le cadre de la souveraineté nationale. Elles pourvoient au respect des alliances, traités et accords nationaux et internationaux.

La politique de Défense camerounaise comprend donc trois piliers principaux qui assurent son élaboration. On peut citer la recherche permanente d’équilibres internes, dont l’objectif principal est de garantir la cohésion sociale et la paix, le vivre ensemble et le changement de comportement.

En second recours, les Forces de Défenses et de Sécurité assurent la recherche d’équilibres externes, sans volonté belliqueuse ou expansionniste dont l’objectif est de garantir la liberté, la souveraineté et l’indépendance du Cameroun en disposant d’une Armée forte, nécessaire pour exercer la prévention et la dissuasion dans une posture défensive, voire pacifique. Et enfin le troisième pilier est celui de l’esprit de coopération et de solidarité sous-régionale, régionale et internationale. Ce pilier permet au Cameroun de respecter ses engagements internationaux et de manifester sa solidarité envers des pays frères et amis en difficulté.

En outre, dans ce kidnapping, selon certaines sources, d'autres personnes kidnappées se trouvaient également ligotées dans la malle arrière du véhicule de ces brigands.

Ces mêmes sources crédibles ont affirmé que le Chef de gang était un bandit de grand chemin bien connu des forces de l'ordre. Sa bande avait même été neutralisée il y a près de 4 mois. Mais il se serait échappé dans une formation sanitaire où il était hospitalisé, en sautant de l'étage par la fenêtre des toilettes avec un pied endommagé, alors que les geôliers l'attendaient à la porte des toilettes. Ce récidiviste est bien connu des répertoires des forces de l'ordre et opère avec ses complices dans ces zones très fréquentées par des expatriés.

Cependant, le Préfet de l'Océan Antoine Bisaga, voudrait à cette occasion, rassurer les populations de la cité balnéaire de l'Océan, les nombreux touristes et visiteurs de cette cité "Industrialoportuaire", de garder le calme et de ne pas s'affoler.

La situation étant sous contrôle. Le vivre ensemble étant prôné par le gouvernement, le processus de paix intègre sans conteste le bien-être des citoyens dans l’ensemble du territoire national. La protection des communautés est également l’une des priorités des FDS. En vue d’assurer cette permanence dans cette ville côtière, les forces de l’ordre interviennent lorsque la nécessité s’impose. L’administration en place permet ainsi aux communautés de jouir de leur calme. Les Forces de Défense et de Sécurité sont prêtes à neutraliser tous les malfrats présumés qui veulent venir semer du trouble dans la cité.

Ne manquez pas notre page Facebook!