Sachant que la paix est prônée dans toute avancée systémique et étatique, une journée lui est consacrée afin de magnifier cette appartenance. A cet effet, le Ministre de la Jeunesse et de l'Education Civique en la personne de Mounouna Foutsou a tenu a célébrer cette journée commémorative. La cérémonie s'est déroulée le 21 septembre 2020, au siège mère du Ministère de la Jeunesse et de l'Education Civique (MINJEC) à Yaoundé au lieu dit Centre Administratif.

La présidente du CNJC (Conseil National de la Jeunesse du Cameroun) Fadimatou Iyawa Ousmanou, le SNU (Système des Nations Unis), et les associations ont participé à ce grand moment de communion.

L'année 2020 commémore ainsi la 39è édition de cette "Journée Internationale de la Paix" sous le thème : "Façonner la paix ensemble".

La Paix comme gage de cohésion sociale

La pandémie de Coronavirus (Covid-19) étant présente au Cameroun et même dans le monde, l'urgence était également portée sur la lutte contre le virus, tout en mettant en exergue les mesures édictées par le Gouvernement et l'organisation mondiale de la Santé. Durant cette cérémonie les gestes barrières ont d'ailleurs été des plus accrus.

"En cette Journée Internationale de la Paix, je voudrais inviter les jeunes en particulier et les populations en général à plus de vigilance, de retenue, de dialogue, et de patriotisme, gages de paix et de stabilité de notre pays pendant les périodes électorales et post-électorales; au titre de la tenue des élections régionales historiques au Cameroun", a renchéri la Présidente du CNJC.

Le Chef de l'Etat S.E Paul Biya a en effet, fixé la date de l'élection des Conseillers Régionaux au 06 décembre 2020 dans toute l'étendue du territoire national. Election qui mettra en marche la Décentralisation au Cameroun.

L'unicité au firmament du vivre ensemble

Durant cette cérémonie commémorative, Fadimatou Iyawa Ousmanou a procédé en compagnie des leaders des associations et mouvements de jeunesse, à une remise symbolique de la flamme de la paix au gouvernement de la République et au SNU.

La présidente a continué dans son discours en invitant la jeunesse à avoir plus de conscience, de solidarité, de vivre ensemble et de cohésion sociale face à la crise qui sévit au NOSO (Nord-Ouest et Sud-Ouest), et face aux attaques de la secte terroriste Boko Haram dans les zones septentrionales.

L'évènement a également vu la participation de Maha Hadja Ouza épouse Hibrahim (Directeur de l'Education Civique et de l'Intégration Nationale), qui s'est notamment attelée à mettre en évidence le procédé de la Journée internationale de la Paix 2020, et ce de façon consensuelle.

Il a aussi été noté la présence du Bureau Exécutif National du Conseil National de la Jeunesse du Cameroun, avec son équipe surnommée “les jeunes leaders“, qui se sont distingués lors de cette exercice de don de la flamme de la paix.

Ne manquez pas notre page Facebook!