Si on dit que la Musique adoucit les moeurs, on en apprend tous les jours sur ses bienfaits. Parfois, quelques notes de musique changent un état d'esprit, une attitude, rappellent un moment fort et nous permettent de nous surpasser. Selon différentes études, la musique classique jouerait un rôle sur un futur nouveau d'une femme enceinte. Un bébé se laisse guider par la musique dès ses premiers pas. Aujourd'hui, la belle histoire nous vient d'une femme âgée qui force le respect et l'admiration des internautes. Elle s'appelle Marta C. Gónzalez et avec un casque sur ses oreilles et un peu de musique classique, elle s'est rappelée une jeunesse pas si lointaine.

Des notes plus fortes que des maux

Quelques notes de musique, une femme atteinte par la terrible maladie d'Alzheimer et en chaise roulante redonnent le sourire dans un monde où l'humanité semble peu à peu s'oublier. Dans cette vidéo, Marta C. Gónzalez, a un casque audio sur la tête et est assise sur sa chaise roulante. Néanmoins dès qu'elle se met à entendre quelques notes de musique, elle retrouve l'amour et la passion de la musique classique. En effet, c'est en écoutant les premières notes de la musique du Lac des cygnes qu'elle retrouve toutes ses capacités.

Ainsi, comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous, dès les premières notes, elle se met à reconnaitre la musique. On voit tout de suite qu'avec sa main, elle demande à ce que l'on augmente le son et tout de suite, c'est son corps qui se met à parler pour elle.

Son corps, son visage et jusqu’au port altier de la ballerine, tout se met en place.

Les internautes sous le charme

La vidéo a été postée il y a quelques jours sur YouTube. Il faut dire qu'en quelques jours, la vidéo a été vue plus d'un 1 million de fois et les internautes n'ont pas manqué de commenter massivement.

Au départ de cette initiative, c'est Pepe Olmedo, qui explique que lui et son équipe allaient se faire une formation dans la résidence où se trouvait Marta, une femme dont on avait peu d'informations, si ce n'est qu’elle a été première ballerine dans les années 1960.

Les internautes n'ont pas manqué de commenter cette vidéo et on a pu lire les messages suivants :

  • "Je ne suis pas un homme qui pleure facilement, mais cela m'a fait pleurer."
  • "Lorsque mon grand-père est entré dans la phase la plus difficile et la plus difficile de la maladie de Parkinson, son esprit n'était plus clair; il regardait juste (pendant presque 10 putain d'années). Quand un vieil ami est venu avec la guitare et a commencé à jouer du flamenco, mon grand-père a commencé à jouer du tambour avec ses doigts et a même réussi à chanter quelques lignes de la vieille musique dont il se souvenait après toutes ces années (la musique était du vieux espagnol / ladino Je pense). Tu me manques beaucoup grand-père"
  • "La mémoire du corps, les émotions du coeur. Et ces mains !!!"
Ne manquez pas notre page Facebook!