La musicothérapie peut être associée à l'hypnose, la sophrologie ou tout simplement à la relaxation. Cependant, il faut bien comprendre que la musicothérapie ne consiste pas juste à écouter de la Musique dans le métro ou les transports en commun. On parle de musicothérapie quand la musique sert de soin dans un contexte thérapeutique. Toutefois, cette pratique n'est toujours pas reconnue comme véritable soin.

Le principe de la musicothérapie

La musicothérapie consiste à se soigner grâce à certains sons, mais comment cela fonctionne-t-il ? Chaque son émet une fibration spéciale qui a une fréquence en Hertz différente à chaque fois.

Certains pensent que ce sont ces Vibrations qui ont un effet sur les cellules malades de notre corps et qui aident à "tout remettre en place". En musicothérapie, les sons et le rythme deviennent des outils pour guérir.

La première chose à bien comprendre est : qu'est-ce qu'un son ? C'est une onde sonore qui provient de vibrations que l'on peut percevoir à l'oreille humaine (entre 20 et 20 000 Hertz) ou pas (les infrasons en dessous et les ultrasons au-dessus). Ces vibrations passent par tout notre corps, tous nos organes grâce au tympan et pourraient ainsi avoir un réel effet de guérison pour nous.

Quels effets peut avoir la musicothérapie ?

La musicothérapie a un effet sur le système nerveux cela va jouer sur la relaxation [VIDEO], le stress mais peut aussi être un outil de croissance personnelle (créativité, dynamisme, capacité cognitives).

Au début, cette technique était surtout centrée sur la psychothérapie mais maintenant cela est beaucoup plus élargie car la musique touche et parle à énormément de personne. Ce genre de thérapie est très efficace pour sortir les gens d'un isolement peu importe la cause (timidité, manque de confiance en soi, ...). La musicothérapie s'est également révélée très utile pour les enfants autistes et, grâce à certains sons, va réduire le stress ressenti à cause du mode extérieur, va pouvoir augmenter la confiance en soi et améliorer le comportement socioéducatif de l'enfant. Cette technique est aussi très efficace pour les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ; certaines musiques provoqueraient un changement de flux sanguin cérébral qui régule les émotions et qui va augmenter la sensation de plaisir. Grâce à des exercices hebdomadaires, on remarquerait une baisse de l'anxiété et de la prise de médicaments dès la quatrième semaine.